STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNATS DE FRANCE PROFESSIONNELS U.V.F 1902 - 1945


CHAMPIONNAT DE FRANCE 1945

 

Travail réalisé par François Bonnin

Toute reproduction - partielle ou non- de ce travail devra faire l'objet d'une demande spécifique auprès du site STAYER FR

 

 


 

                CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND 1945                             

Dans sa réunion du 12 Avril , la commission sportive de l’U.V.F a retenu la  sélection de 14 coureurs et désigné 3 remplaçants. Le championnat comporte 6 séries qualificatives, le vainqueur de chaque série accédant à la finale disputée par addition de points en trois manches. 

Points attribués : 15, 5,4, 3, 2, 01. 

Les deux premières séries qualificatives ont été constituées comme  suit :                                                              

1ère série :  (Besançon 29 Avril) :Henri Lemoine, Louis Minardi, Jean-Jacques Lamboley Paul Chocque, Georges Sérès, Jean Maréchal, Marcel Guimbretière  

2ème série :  (Antony Croix-de-Berny 6 Mai) : Louis Chaillot, Raoul Lesueur, Gabriel Claverie, Raymond Louviot, Robert Oubron, Léon Level, Arthur Sérès. 

Remplaçants : Marcel Alavoine, Roger Godeau, Léon Testu. 

 QUALIFICATIONS 1er tour - 1ère série -  Besançon - vélodrome municipal - 26 Avril 

Alavoine a remplacé  Guimbretière, forfait. En raison de la pluie incessante depuis trois jours, le départ fut  donné après que la piste eût séché. L’épreuve  put ensuite se dérouler dans son intégralité bien que le ciel restât menaçant.  

1- Jean-Jacques Lamboley  

entr. Maurice Jubi 

les 100 km en 1h 26'40" 

2- Henri Lemoine  

entr. Arthur Pasquier 

à   40 m 

3- Paul Chocque 

 entr. ... ...

à 180 m 

4- Georges Sérès  

 

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

à 200 m 

 

5- Marcel Alavoine 

 entr. ... ...

 

6- Jean Maréchal  

 entr. ... ...

 

N.C.  Louis Minardi 

entr. Daniel Lavalade 

Abandon (panne de moto) 

La course : Lamboley, parti en première position s’est brillamment qualifié devant son public, en conservant la  tête de bout en bout malgré les attaques que lui portèrent G.Sérès, Chocque et Lemoine. Lemoine fut le plus régulier à se maintenir dans le sillage de Lamboley, mais il décolla à chacune de ses tentatives de le déborder. Alavoine et Maréchal accumulèrent les tours  de retard et terminèrent loin. 

QUALIFICATIONS 1er tour 2ème série - Antony - vélodrome de la Croix-de-Berny -  20 Juin 

1- Louis Chaillot 

entr. Maurice Guérin 

100 km en 1h 21'54"3/5 

2- Gabriel Claverie 

entr. Félix Raynal 

à   1 tour    

3- Raoul Lesueur 

entr. Alexis Blanc-Garin 

à   1 tour 

4- Robert Oubron 

entr. Félicien Van Ingelghem  (BEL)

à   3 tours 

5- Léon Level 

entr. Pierre Deliège 

à   6 tours 

N.C.  Raymond Louviot 

 entr. ... ...

Abandon 

N.C.  Arthur Sérès 

entr. Victor Philippe 

Abandon 

La course : Après un départ très rapide, Chaillot passe de la septième à la deuxième place, derrière Lesueur installé au commandement. Lesueur mène jusqu’au 34ème km, où, victime d’une crevaison, il cède la première place à Chaillot. Lesueur refait le terrain perdu et retrouve la tête au 65ème km, débordant successivement Claverie et Chaillot dont les entraîneurs paraissaient mal renseignés sur sa position. Chaillot, un moment handicapé par la course de «barrage» de Level, qui, doublé cinq fois, ne semblait plus être en course que pour le gêner, parvient enfin à se dégager et repart à l’offensive et au  92ème km, Lesueur s’incline, manquant de ressources face à l’attaque décisive de Chaillot. Lesueur payait ses efforts et de surcroît, il souffrait terriblement d’une blessure  à la selle. Si, pour la course à la qualification, la piste de la Croix-de-Berny fut intéressante jusqu’au terme pour Chaillot, Claverie et Lesueur, elle anéantit les espoirs pour la majorité des candidats. 

Oubron creva alors qu’il avait trois tours de retard et en accumula six de ce fait. Par la suite il refit joliment une partie de son retard. Louviot et A.Sérès abandonnèrent à la mi-course, mal en point. 

  

QUALIFICATIONS 2ème tour - 3ème série - Clermont-Ferrand - 20 Mai 

Réunion du Prix de la Victoire (Omnium amateurs U.C.C.-V.C. Levallois) organisée par l’Union Cycliste Clermontoise 

1- Raoul Lesueur 

entr;. Alexis Blanc-Garin 

100 km en 1h 24'50" 

2- Jean Maréchal  

 entr. ... ...

à   1 tour  50 m 

3- Robert Oubron 

entr. Félicien Van Ingelghem (BEL) 

à   2 tours 

4- Léon Level 

entr;. Pierre Deliège 

à 10 tours   

5- Louis Minardi 

entr. Daniel Lavalade 

à 13 tours  

N.P. Georges Sérès 

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

Forfait (blessure au genou)

La course : Oubron,  en tête  à six tours de la fin est gêné par l’entraîneur de Level qui s’écarte de sa ligne et il cède à l’attaque de Lesueur qui s’empare de la première place et se qualifie. 

 

QUALIFICATIONS - 2ème tour - 4ème série - Bordeaux Vélodrome Parc Lescure - 21 Mai  

La course a été interrompue par la pluie le 20 mai et remise au lendemain. 

1- Henri Lemoine 

Arthur Pasquier 

100 km en 1h 22'03"3/5 

2- Arthur Sérès 

 

à   25 m 

3- Gabriel Claverie 

Félix Raynal 

à 200 m 

4- Raymond Louviot 

 

 

5- Marcel Alavoine 

 

 

N.P. Paul Chocque 

P. Chocque, sans entraîneur, forfait ?? ( non mentionné dans les classements).  

La course : Lemoine se qualifie malgré la résistance de A.Sérès, battu de justesse, et les efforts de Claverie, ceci  sous les encouragements du  public bordelais.    

QUALIFICATIONS - 3è tour - 5ème série - Reims - vélodrome municipal -  3 Juin 

1- Gabriel Claverie 

entr. Félix Raynal 

100 km en 1h 26'12" 

2- Robert Oubron 

entr. Félicien Van Ingelghem (BEL) 

à  3 200 m 

3- Paul Chocque 

entr. Marcel Rollion 

à  4 400 m 

4- Léon Level 

entr. Pierre Deliège 

à  5 600 m 

N.C.  Georges Sérès  

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

Abandon 

La course : La cinquième série éliminatoire du championnat de demi-fond, disputée devant 10 000 spectateurs, a montré la nette supériorité de Claverie. En forme splendide, le coureur Bordelais s’installe en tête dès le départ, et double plusieurs fois ses adversaires pour terminer avec une confortable avance de huit  tours    

QUALIFICATIONS  - 3ème tour - 6ème série - Paris - Parc des Princes - 10 Juin 

1- Arthur Sérès 

entr. Victor Philippe 

100 km en 1h 18'47"1/5 

2- Louis Minardi 

entr. Daniel Lavalade 

à   2 tours 

3- Raymond Louviot  

 entr. ... ...

à   3 tours 

4- Marcel Alavoine 

 entr. ... ...

à   4 tours 

5- Jean Maréchal 

 entr. ... ...

 

La course : A une allure record, Arthur Sérès s’est  qualifié, conduit tambour battant par l’entraîneur Philippe au cours d’une ronde «à plein gaz» au cours de laquelle, continuellement en tête et ne faiblissant pas un seul instant (à 21"  au tour),  il ne permit pas à Minardi de l’approcher. En la circonstance, Arthur Sérès réalisait  le meilleur temps des six éliminatoires et de ceux enregistrés aux championnats de France depuis 1926.   

 

Première épreuve finale - Bordeaux - vélodrome Parc Lescure - 17 Juin 

L’entraîneur V. Philippe ne voulant pas se déplacer en province, c’est Vanderstuyft qui entraînera Arthur Sérès à Bordeaux et Marseille. 

1- Henri Lemoine  

entr. Arthur Pasquier  

100 km en 1h 23'24"1/5 

2- Louis Chaillot 

entr. Maurice Guérin 

à  150 m 

3- Gabriel Claverie 

entr. Félix Raynal 

à  200 m 

4- Jean-Jacques Lamboley  

entr.Maurice Jubi 

à  400 m   

5- Arthur Sérès 

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

à   1 tour 

6- Raoul Lesueur 

Alexis Blanc-Garin 

à   2 tours  

La course : Arthur Sérès s’installe en tête au départ et mène  jusqu’au vingt-neuvième kilomètre. Lemoine le déborde alors ,et domine la course jusqu’à son terme, repoussant les assauts que Claverie, excellent sur sa piste, Chaillot et Lesueur lui portèrent sans discontinuer. Lesueur, souffrant toujours de sa blessure à la selle s’effondra au quatre-vingt-seizième km

Seconde épreuve finale - Marseille - stade vélodrome - 8 Juillet 

1- Henri Lemoine 

entr. Arthur Pasquier 

100 km en 1h 23'26" 

2- Louis Chaillot 

entr. Maurice Guérin 

à   30 m 

3- Gabriel Claverie 

entr. Félix Raynal 

à   1 tour 

4- Jean-Jacques Lamboley 

entr. Maurice Jubi 

à   5 tours 

5- Raoul Lesueur 

entr. Alexis Blanc-Garin 

à   5 tours   

6- Arthur Sérès 

entr. Léon Vanderstuyft (BEL) 

à   7 tours 

La course : Lemoine, parti en tête, conserve la première place jusqu’au 18ème km. Chaillot le supplante alors au commandement et défend ensuite sa position face aux contre-attaques en retour de Lemoine. Mais Lemoine finit par reprendre définitivement l’avantage au 92ème km, au terme d’une spectaculaire lutte au coude-à-coude prolongée sur dix tours. Chaillot, ayant décollé, se replace et tente une dernière attaque sur Lemoine qui reste hors d’atteinte. Claverie et Chaillot furent les adversaires les plus directs de Lemoine. Lamboley, distancé après deux crevaisons ne put ensuite que faire la course de barrage et Lesueur fut à nouveau handicapé par sa blessure. Avec deux  victoires, Lemoine (30 points) est assuré de remporter le championnat. Il précède Chaillot (10 pts) et Claverie (8 pts) et ne peut plus être rejoint.  

Troisième épreuve finale - Paris - Parc des Princes - 29 juillet 

Raoul Lesueur , blessé gravement à la suite de l’explosion d’une lampe à huile, hospitalisé à l’hôpital Marmottan, est  forfait pour la troisième  épreuve. 

1- Henri Lemoine 

entr. Arthur Pasquier 

100 km en 1h 22'23" 

2- Louis Chaillot 

entr. Maurice Guérin 

à       10 m               

3- Gabriel Claverie 

entr. Félix Raynal 

à     400 m 

4- Arthur Sérès 

entr. Victor Philippe 

à   1 tour 250 m   

5- Jean-Jacques Lamboley 

entr. Maurice Jubi 

à   1 tour 400 m 

N.P.- Raoul Lesueur  

 

Non-partant 

La course : Chaillot conduit la course jusqu’au 42ème km, où il subit le handicap d’une crevaison alors qu’il possédait un demi-tour d’avance sur Lemoine. Dans une envolée acrobatique, Chaillot change de machine en voltige, et repart, ne concédant qu’un tour de retard. Lemoine tente de doubler Lamboley qui résiste superbement, mais ce double effort est fatal aux deux adversaires et profite à Claverie qui surgit et passe irrésistiblement en tête. A la mi-course, Claverie précède Lemoine et Lamboley; Chaillot et Sérès suivent à 1 tour. Au 60ème km, Lamboley attaque Lemoine qui s’incline et décolle,  mais échoue contre Claverie. Chaillot s’étant dédoublé arrive sur Claverie mais doit céder à son tour devant la résistance du stayer de Raynal. Cette lutte  réduit fortement la cadence de Claverie, Chaillot et Lamboley. Lemoine, après avoir été sérieusement en difficulté à la mi-course, s’est  repris et après avoir comblé son retard il  revient sur le lot de tête, et  retrouve le commandement au 80ème km. Fin de course : Lemoine  repousse les attaques de Chaillot et jugule les arrêts de Lamboley  qui  décolle et rétrograde à la dernière place. Lemoine sprinte victorieusement contre Chaillot dans le dernier tour et confirme son titre, ayant mis un point d’honneur à enlever les trois épreuves . Chaillot, qui s’était classé second - à Marseille comme à Bordeaux -, a perdu la belle d’extrême justesse.  

 

 

 CLASSEMENT GENERAL FINAL DU CHAMPIONNAT          

  

Fin 1 

Fin 2 

Fin 3 

T pts 

 

1- Henri Lemoine 

   15 

   15 

  15 

  45 

 

2- Louis Chaillot 

   05 

   05 

  05 

  15 

 

3- Gabriel Claverie 

   04 

   04 

  04 

  12 

 

4- Jean-Jacques Lamboley 

   03 

   03 

  02 

  08 

 

5- Arthur Sérès 

   02 

   01 

  03 

  06 

 

6- Raoul Lesueur 

   01 

   02 

   x   

  03 

 
                 

 

 


18/10/2017
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT DE FRANCE 1944

 

Travail réalisé par François Bonnin

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

  

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND 1944

 

Dix-huit coureurs engagés ; Seize sélectionnés par la commission sportive de la F.F.C., réunie le 2 Avril. :

Ernest Terreau, Henri Lemoine, Louis Minardi, Raoul Lesueur, Louis Chaillot, Robert  Oubron, Paul Chocque,

Jean-Jacques Lamboley, Gabriel Claverie , Jean Maréchal, Léon Level, Georges Sérès, Jean Monin,

Marcel Guimbretière, Pierre Coudrain, Roger Godeau.

Eliminés : Jean Tixier, Pierre Emery.

La commission sportive de la F.F.C. a fixé comme suit le déroulement de la compétition :

- 30 Avril deux séries qualificatives, l’une à Bordeaux, l’autre à Marseille; les deux premiers de chaque série

seront qualifiés pour les épreuves finales.

- 21 Mai (Bordeaux) et 4 Juin (Besançon) deux séries de repêchage; le vainqueur de chaque série sera qualifié.

Les six stayers ainsi qualifiés se retrouveront au cours de trois épreuves finales; le 18 Juin au Vélodrome

de la Croix-de-Berny, le 2 juillet à Bordeaux et le 16 juillet au Parc des Princes.

Le classement général du championnat sera établi par addition de points.

L’attribution des points s’effectuera de la façon suivante  :

aux 1er et 2ème qualifiés des séries du 30 avril : 20 et 5 points.

au 1er qualifié des deux séries de repêchage : 4 points

aux six qualifiés : 20, 5, 4, 3, 2 et 1 points dans l’ordre du classement dans chacune des trois épreuves finales

 

 

 

 

 

 

QUALIFICATIONS – 1ère série -  Bordeaux (Parc Lescure ) – Dimanche 30 Avril

 

Jean Monin n’a pas confirmé son engagement.

 

1- Raoul Lesueur

entr. Ernest Pasquier

les 100 km en 1h 24'38"

2- Gabriel Claverie

entr. Félix Raynal

à   30 m             

3- Georges Sérès

entr. Alexis Blanc-Garin

à   90 m

4- Jean-Jacques Lamboley

entr. Maurice Jubi

à 150 m

5- Léon Level

entr. Pierre Deliège

à 300 m

6- Ernest Terreau

entr. Victor Philippe

à 420 m

N.P. Marcel Guimbretière

 

Forfait                  

La course : Terreau ayant tiré le numéro 1, se maintint en première position jusqu’au 24ème kilomètre, mais fléchissait alors sur une simple présomption de résistance de Level conjuguée à une attaque à 22" 3/5 au tour de Claverie.

Claverie mena jusqu’au 46ème km avant de céder le passage à Level, lequel à la mi-course précédait Sérès de 50 m, Lesueur de 70 m, Claverie de 180 m, Lamboley de 330 m, Terreau de 480 m.

La course, devenue très ouverte, donna lieu à un chassé-croisé entre Claverie, Level, Lamboley et Lesueur et dans l’âpreté de la lutte, G. Sérès, qui fut le seul à ne jamais venir en tête, parvint fréquemment à la seconde place.

Au 58ème km, Lamboley, parti de la cinquième position et couvrant les tours les plus rapides 22" et 21" 4/5, dépassait Sérès puis Claverie et enfin Level pour s’emparer de la première place. Relégué en dernière position, Terreau jouait le rôle de « serre-frein »  et ménageait ses forces, avant de revenir à l’offensive au 68ème km.

Il parvenait à se hisser à la seconde place derrière Lamboley, mais il ne put résister  à l’assaut de Claverie, demeuré dans son sillage et dès lors rétrogradait de façon irréversible cette fois.

Au 89ème km, derrière Lamboley au rythme assez lent derrière Terreau une lutte serrée s’engageait entre Claverie, Level et Lesueur.

Au moment où Claverie arrivait à hauteur de Lamboley, Level surgissait en troisième position à l’extérieur et, à l’énergie, reprenait la première place.

Vingt tours à couvrir, puis 15 et tous devaient faire des efforts pour ne pas  décoller .

Lesueur , imprimait une accélération sur une allure moyenne de 25" au tour.

C’était suffisant pour avoir raison d’adversaires à bout de force à 5 km de l’arrivée ; Sérès, Claverie et enfin Level; Claverie passant à la seconde place. Lamboley opérait une dernière tentative de retour, bien menée, mais échouait, face à la bonne réplique de Claverie qui défendait sa deuxième place synonyme de qualification.                            

 

QUALIFICATIONS – 2ème série - Antony - Parc de la  Croix de Berny  - Lundi 1er Mai

 

La série du 30 avril de Marseille a été annulée du fait des problèmes de transports et disputée en remplacement au vélodrome de la Croix-de-Berny le 1er Mai.

Oubron, désigné pour la série de Bordeaux, n’ayant pu acheminer son matériel, Mr Roger Méquillet,

président de la F.F.C. informé de la situation, a pris la décision suivante :

Claverie, par télégramme est autorisé à disputer la série de Bordeaux permettant ainsi à Oubron

de s’aligner dans celle de la Croix-de-Berny. Toutefois, si Claverie venait à courir à Paris,

Oubron serait qualifié d’office pour une série de repêchage.

 

1- Louis Chaillot

entr. Maurice Guérin

les 100 km en 1h 24'00"

 

2- Louis Minardi

entr. Daniel Lavalade

à   1 tour    20 m                   

 

3- Robert Oubron

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

à   9 tours 150 m                

 

4- Henri Lemoine

entr. Arthur Pasquier

à 15 tours            

 

5- Jean Maréchal

entr. Octave Dayen

à 19 tours                  

 

6- Pierre Coudrain

entr. René Maronnier

à 22 tours                                

 

7- Roger Godeau

entr. Félicien Van Ingelghem (BEL)

à 24 tours                                

 

N.C. Paul Chocque

Adolphe Laval

Abandon                  

 

La course : Ordre de départs : Maréchal, Chocque, Oubron, Godeau, Chaillot, Lemoine,

Coudrain et Minardi.

Au bout de cinq tours (moins de 2 km), Chaillot remontait et s’emparait de la première place,

devant Oubron, Maréchal et Coudrain. Chaillot poursuivant sa ronde  régulière,

dès le 4ème km Chocque (convalescent),  était doublé et abandonnait au vingtième km.

Dès le 30ème tour (10 km), il n’y eut plus que trois hommes en course pour la qualification,

Chaillot(16 " au tour), Minardi et Oubron qui avait à se défendre contre

Lemoine qui, un court moment regagna provisoirement du terrain par un effort méritoire.

Chaillot, après un premier essai manqué, poussait une pointe à 15"  au tour (80 km/h)

au 23ème km et doublait Minardi sans rémission.

Guérin imprimait un rythme soutenu vers l’avant et Chaillot, toujours suivi par Minardi à 1 tour,

accumulait une avalanche de tours pris à ses autres rivaux .

A la mi-course, on retrouvait Oubron à 5 tours, Maréchal à) 6 tours, 

Lemoine à 8 tours, Godeau à 12 tours, Coudrain à 13 tours.

La ronde se poursuivait à la même cadence et Minardi ne put à aucun moment tenter de se dédoubler.

 

 

 

 

 

REPECHAGE - Antony - Parc de la Croix de Berny – Lundi 19 Juin

Toujours en raison des difficultés de transports, les séries prévues à Bordeaux et Besançon ont été annulées et ramenées,

en   conséquence  du nombre des retraits et des forfaits annoncés, à un seul repêchage programmé au Parc des Princes le 4 Juin.

Un désaccord étant survenu avec la direction du Parc des Princes pour le 4 juin, l’épreuve a été reportée au dimanche 18 juin

au vélodrome de la Croix-de-Berny puis remise au lendemain à cause de la pluie. 

Forfaits annoncés : Terreau , qui abandonne définitivement son titre, souffrant depuis le 1er Mai et n’ayant pas récupéré,

Maréchal et Coudrain qui ont déclaré ne pouvoir se présenter à Paris au départ; Oubron et Godeau qui ont demandé

à ne pas courir le repêchage pour incapacité physique.

Cinq coureurs restaient en lice, Lemoine (son entraîneur A. Pasquier étant indisponible remplacé par Van Ingelghem libéré

par le forfait de Godeau); Chocque ( qui a fait appel à Vanderstuyft , entraîneur de Oubron, en remplacement de Laval); Level;

G. Sérès; Lamboley.

Oubron et Godeau ont été convoqués avant l’épreuve par la F.F.C. aux fins d’examen médical.

 Reconnu bien portant et menacé d’une longue suspension s’il ne prenait pas le départ, Godeau obtempéra aux injonctions fédérales.

Le Dr Le Sonneu examina Oubron et conclut à la nécessité d’un repos absolu d’un mois.

Maréchal se présentant finalement , ce sont septcoureurs qui disputèrent le repêchage.

Du fait de la réintégration de Godeau, entraîné par Van Ingelghem, Lemoine s’est retrouvé sans entraîneur,

la F.F.C. n’ayant pas prévu d’entraîneur de remplacement.

 Mais le manager Mouton avait eu l’inspiration d’amener Lallier.

1- Jean-Jacques Lamboley

entr. Maurice Jubi

100 km en 1h 22'56"2/5

 

2- Henri Lemoine

entr. …   Lallier

à 120 m

 

3- Léon Level

entr. Pierre Deliège

à   6 tours

 

4- Georges Sérès

entr. Alexis Blanc-Garin

à   7 tours    

 

5- Paul Chocque

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

à 11 tours

 

6- Roger Godeau

entr. Félicien Van Ingelghem (BEL)

à 20 tours                                

 

N.C. Jean Maréchal

entr. Octave Dayen

Abandon

 

La course : Lamboley prit la tête dès le début malgré   une certaine résistance de Sérès.

Au 46ème km Lemoine passa Sérès et vint en seconde position.

Sérès subissait alors les assauts répétés de Level à l’allure saccadée emmenant un petit développement.

Un long coude-à-coude opposa les deux coureurs, et, exténués par leurs efforts, ils ne purent rien contre Lamboley qui arriva sur eux en forçant à peine l’allure, suivi à 60 mètres par Lemoine.

Les deux leaders passèrent à l’extérieur sans opposition et dès lors tournèrent autour de cinq adversaires sans ressources.

G. Sérès fut excellent jusqu’au cinquantième km.

Par la suite, il ne put jamais récupérer les forces perdues en voulant conserver la troisième place.

Level était mal remis d’une chute, le dimanche précédent, au vélodrome de Saint-Denis.

Paul Chocque, à peine remis de sa terrible chute du Vel’ d’hiv’ ne put que terminer.

Maréchal, après un début de course honorable, abandonna.

Godeau, auquel la F.F.C. avait imposé le départ, tint à terminer.

Les deux premiers étant qualifiés avec le même nombre de points, il n’y eut plus de prise de risques après la mi-course. Lemoine passa toutefois à l’offensive « pour faire le spectacle » à vingt tours de la fin, mais trop tardivement.

 

1ère EPREUVE FINALE - Paris – vélodrome du Parc des Princes - Dimanche 16 juillet

 

Suite au report de l’organisation du repêchage et de la situation des transports,

le calendrier des troisépreuves finales a été remanié et l’épreuve de Bordeaux, annulée.

Les trois épreuves se dérouleront à Paris, au vélodrome du Parc des Princes

les 16 Juillet, 15 Août et 10 Septembre. Henri Lemoine retrouve son entraîneur, Arthur Pasquier.

 

1- Gabriel Claverie

entr. Félix Raynal

les 100 km en 1h 23'10"2/5

 

2- Louis Chaillot

entr. Maurice Guérin

à 100 m

 

3- Louis Minardi

entr. Daniel Lavalade

à 120 m

 

4- Raoul Lesueur

entr. Ernest Pasquier

à   200 m 

 

5- Jean-Jacques Lamboley

Maurice Jubi

à   230 m

 

6- Henri Lemoine

Arthur Pasquier

à 1 tour 20 m

 

La course : Ordre de départ : Chaillot, Lemoine, Lesueur, Claverie, Minardi, Lamboley.

Derrière Chaillot en tête jusqu’au 30ème km, Lamboley et Claverie alternent en deuxième position avant tour à tour d’attaquer Chaillot lequel repousse leurs assauts.

Puis Minardi déborde Lemoine, Lamboley et Claverie et arrive sur Chaillot qui à nouveau , brise l’offensive.

Au trentième km, Lesueur passe Claverie, imité puis « sauté » par Lamboley, qui sur sa lancée, imprime une formidable accélération en une double attaque sur Chaillot.

Chaillot décolle, revient par un effort inouï au contact du rouleau, mais Lamboley poursuivant son action de grand panache passe dans un style éblouissant qui soulève le public d’enthousiasme.  Minardi revient  alors, déborde Chaillot et attaque Lamboley qui s’incline et se laisse glisser en queue de colonne.

Installé en première position, Minardi, à la mi-course, précède Chaillot, Lemoine, Lesueur, Claverie et Lamboley.

Après le 50ème km, Lemoine, puis Lesueur tentent sans succès de revenir sur Chaillot , et Lamboley, ayant récupéré  se rapproche à son tour mais Chaillot se détache et vient talonner  Minardi.

A soixante tours de la fin (73ème km), Claverie déclenche la bataille en surprenant Minardi par un assaut brutal.

En 17 tours la lutte pour la première place profite successivement   à Chaillot, Lesueur, et Minardi. Claverie redevient leader à quarante tours de l’arrivée (82ème km) mais Minardi revient rapidement  à la charge et dans un ultime effort échoue à déborder Claverie à huit tours du terme.

C’est alors au tour de Chaillot de s’approcher. Peine perdue, le « tandem » Claverie-Raynal résiste et soudain, Chaillot décolle.

C’est fini, Claverie remporte sa première victoire et double même Lemoine in extremis.

Claverie rejoint Chaillot au classement général du championnat incluant les résultats des deux séries et du repêchage. Tous deux totalisent 25 pts ; suivent Lesueur (23), Minardi (09), Lamboley (06) et Lemoine (05).    

 

 

 

 

 

2ème EPREUVE FINALE - Paris – vélodrome du Parc des Princes - Mardi 15 Août

 

Claverie, vainqueur de la première épreuve, n’a pu faire le déplacement depuis Bordeaux où il réside. (*)

 

1- Henri Lemoine

entr. Arthur Pasquier

les 100 km en 1h 23'18"3/5

 

2- Louis Chaillot

entr. Maurice Guérin

à   35 m

 

3- Jean-Jacques Lamboley

entr. Maurice Jubi

à 110 m

 

4- Louis Minardi

entr. Daniel Lavalade

à 225 m

 

5- Raoul Lesueur

entr. Ernest Pasquier

à   8 tours (accidenté)

 

N.P. Gabriel Claverie

entr. Félix Raynal

Non-partant

 

La course : Tirage au sort pour l’ordre des départs : Lamboley, Chaillot, Minardi, Lemoine, Lesueur.

Lamboley emmène le groupe, repousse facilement au 22ème tour la première attaque de Chaillot,

et se montre éblouissant à la défense de sa position, harcelé par les pointes acérées dont le gratifient

sans relâches ses rivaux.

Jusqu’au 58ème km, Lamboley brise toutes les actions : les sprints rageurs de Minardi, les attaques

non moins hardies de Chaillot,   et jusqu’aux tentatives d’estocades de Lemoine.

Devant cette magnifique résistance, Chaillot et Lemoine décollent de la moto.

Mais Chaillot , s’étant repris, relance le rythme et Lemoine, ne s’avouant pas vaincu,

se replace à l’autre extrémité de la piste d’où il amorce ce sprint long dont il a le secret.

C’est le treizième assaut que subit Lamboley et cette fois, il doit lâcher prise et cède le commandement

à Lemoine avant de se laisser glisser à l’arrière où peine Lesueur qui n’arrive pas à récupérer

de l’effort fourni dans le championnat de poursuite couru au cours de la même réunion.

Par la suite, Lemoine ne connaît pas de répit, face à l’éternel combatif Minardi et au souple

Chaillot qui alternent les attaques.

Mais en dépit de l’obstination de Chaillot, Lemoine se montre intraitable et triomphe

sans avoir quitté la tête de la course du 58ème au 100ème km.

Au classement provisoire du championnat, les positions se resserrent entre les quatre vainqueurs des séries.

Derrière Chaillot, seul leader à 30 pts, Lemoine revient à égalité avec Lesueur et l’absent Claverie,

tous trois à 25 pts ; Minardi (12) et Lamboley (10), gagnant de la série de repêchage

et malgré deux belles prestations pour ce dernier  sont pratiquement écartés du titre.

 

3ème EPREUVE FINALE - Paris – vélodrome du Parc des Princes - Dimanche10 septembre

 

C’est la seconde réunion au Parc des Princes après la Libération.

Les liaisons ferroviaires restent compromises et Claverie est à nouveau dans l’impossibilité de se présenter à Paris. (*)

A la suite de l’accident de Lesueur dans la seconde manche, l’entraîneur Ernest Pasquier est indisponible,

et remplacé par Victor Philippe, libre depuis la non-qualification et le renoncement de Terreau.

 

1- Louis Minardi

entr. Daniel Lavalade

les 100 km en 1h 20'38"4/5

 

2- Raoul Lesueur

entr. Victor Philippe

à     100 m             

 

3- Jean-Jacques Lamboley

entr. Maurice Jubi

à     320 m

 

4- Louis Chaillot

entr. Maurice Guérin

à   2 tours 150 m 

 

5- Henri Lemoine

entr. Arthur Pasquier

à   2 tours 400 m

 

N.P. Gabriel Claverie

 

Non-partant

 

La course : Lamboley, à l’exemple de la première série et de la précédente épreuve finale,

fait une course magnifique, s’impose au commandement et résiste aux attaques de Lemoine

et Chaillot jusqu’au 68ème km.

Mais une nouvelle fois, il finit par céder au retour de Lemoine qui s’empare de la première place

et double Chaillot lequel n’a pas récupéré de sa lutte contre Lamboley.

Lemoine semble avoir désormais course gagnée lorsqu’une panne de moto lui fait perdre trois tours

et anéantit le bénéfice de ses efforts.

Lesueur le remplace en tête mais mal renseigné sur les positions de chacun s’obstine à contrer Lemoine,

qui tente de se dédoubler et, à l’inverse, laisse passer Minardi sans opposition alors même que celui-ci

s’est maintenu constamment dans le même tour. Lorsque Lesueur réagit, il se heurte à la résistance

de Chaillot pratiquement assuré du titre si son rival ne retrouve pas la première place.

Minardi file vers la victoire et prend les vingt points (passant de 12 à 32), devant Lesueur à la deuxième place,

qui  ne marque plus que 5 points (de 25 à 30), tandis que Chaillot termine 250 mètres devant Lemoine,

et grâce à son capital de 30 points devient  champion de France avec  les trois  points de la quatrième  place.  

 

 

 

CLASSEMENT GENERAL FINAL DU CHAMPIONNAT        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pts

 

 

1- Louis Chaillot

 

 

 

 

 

 

 

33

 

 

2- Louis Minardi

 

 

 

 

 

 

 

32

 

 

3- Raoul Lesueur

 

 

 

 

 

 

 

30

 

 

4- Henri Lemoine

 

 

 

 

 

 

 

27

 

 

5- Gabriel Claverie

 

 

 

 

 

 

 

25

 

 

6-Jean-Jacques Lamboley

 

 

 

 

 

 

 

14

 

 

 (*) selon les dires de l'intéressé, rapportés par le journal "Défense de la France",  Gabriel Claverie, pompier, a été prévenu par son chef  suite à un courrier anonyme, qu'en cas d'absence, il risquait d'être envoyé en Allemagne. Il a tenté tout de même de gagner Paris dans un camion de vin, qui s'est trouvé en route réguisitionné par le maquis. Pour la seconde épreuve, cachant des blessés en son domicile, il a préféré ne pas s'en éloigner.

 


09/11/2017
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT DE FRANCE 1943

Travail réalisé par François Bonnin

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

 

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND 1943       

                   

Vingt-trois coureurs ont fait acte de candidature pour le maillot national des stayers.

Douze ont été sélectionnés d'office par la commission sportive de la F.F.C.

Une épreuve préliminaire aura lieu le jeudi 8 Avril au Parc des Princes entre les

onze stayers non-sélectionnés : Coudrain, Demars, Fournier, Galle, Jaminet,

Lamboley, Level, Meiffret, Monin, Mornier, Tiger.

Les deux premiers classés seront qualifiés pour les séries qualificatives du championnat.                   

Les deux premières séries qualificatives qui se disputeront au Parc des Princes ont

été constituées comme suit :                                                                            

1ère série (26 Avril) : Lemoine (tenant), Minardi, Chaillot, Claverie, Oubron, Prat (+ 1 coureur qualifié)                                                              

2ème série (2 Mai) : Terreau, Lesueur, Chocque, G. Sérès, Maréchal, Guimbretière  (+ 1 coureur qualifié)                                                              

SERIE PRE ELIMINATOIRE - Paris – vélodrome du Parc des Princes – Jeudi 8 Avril

1- Léon Level

entr. Maurice Jubi

les 50 km en   41'29" 2/5

2- Jean-Jacques Lamboley

entr. Maurice Guérin

à   1 tour   420 m

3- André Demars

entr. Félicien Van Ingelghem (BEL)

à   2 tours 380 m

4- Pierre Jaminet

entr. Adolphe Laval

à   7 tours

N.C. Jean Monin

entr. Alexis Blanc-Garin

Abandon 70ème tour

N.C. Pierre Coudrain

entr. Henri Lallier

Abandon 40ème tour

Forfaits : Amédée Fournier, Jean Galle, André Mornier, Marcel Tiger, José Meiffret.                                                                                                  

La course : Coudrain mène dans un style efficace et se dirige vers une qualification aisée,

lorsqu'au quarantième tour (18 km), la moto de Lallier grippe;

il n'y a plus de moto de remplacement et Coudrain est contraint  à l'abandon.

Level le remplace au commandement et fait ce qu'il veut dans le sillage de Jubi.

Derrière le cavalier seul de Level, Lamboley assure un rythme régulier et s'adjuge la  seconde place qualificative.

Monin, victime d'une crevaison au trente-neuvième tour, abandonna au soixante-dixième lorsque la moto de Blanc-Garin tomba  en panne.

Pas plus que Demars, il n'avait donné l'impression, d'être en condition suffisante pour inquiéter Level, très supérieur.

Jaminet, victime de la première panne d'entraîneur bénéficia de la moto de secours, mais perdit cinq tours et par la suite fit médiocre impression.

Coudrain, très nettement détaché au moment de son incident technique a été sélectionné comme remplaçant.

QUALIFICATIONS 1er tour – Première  série - Paris – vélodrome du Parc des Princes – Lundi 26 avril

1- Henri Lemoine

entr. Arthur Pasquier

les 100 km en 1h 20'57"

2- Gabriel Claverie

entr. … …

à   7 tours   50 m

3- Louis Chaillot

entr. … …

à   7 tours 400 m

4- Louis Minardi

entr. … …

à 12 tours

5- Robert Oubron

entr. … …

à 18 tours

6- Adolphe Prat

entr. … …

à 24 tours

N.C. Jean-Jacques Lamboley

entr. … …

Abandon 5ème km

La course : Claverie mène la course jusqu'au quarante-quatrième tour (20 km).

Surgissent alors Chaillot, Minardi et Lemoine; ce dernier remonte de la troisième position, passe Claverie et conquiert la première  place.

Derrière, Chaillot subit l'attaque sévère de Minardi pour la seconde place, et surle point de briser celle-ci, il décolle et rétrograde (45ème tour).

Lemoine, au rythme de 21" au tour, domine et double plusieurs fois le lot de ses adversaires sauf Minardi .

Lamboley, revenu à la troisème place après un violent effort contre Claverie et Chaillot abandonne à la mi-course.

Après les 50 km, Lemoine double enfin Minardi, lequel subit une panne de moto rétrograde,

et n'oppose plus par la suite qu'une faible résistance.

Lemoine accentue sa domination et porte son avance à sept tours sur ses deux principaux adversaires revenus en seconde et troisième position; Claverie, effectuant une course régulière à son rythme et Chaillot n'ayant pas récupéré des efforts fournis en résistant à Minardi aux 44ème et 45ème tours.

Oubron, affecté par trois crevaisons ne put défendre valablement ses chances.

Prat, hors de forme, termina très loin.                                  

 

 

 

 

QUALIFICATIONS - 1er tour – Deuxième série - Bordeaux - Parc Lescure – Dimanche 23 Mai

Par suite des intempéries, toutes les réunions du dimanche 2 Mai sur les pistes parisiennes n'ont pu avoir lieu.

La deuxième série du championnat de France de demi-fond a été reportée au 16 Mai, puis au 23 Mai

et transférée à Bordeaux. Maréchal, a pris pour entraîneur Arthur Pasquier,

libre d'engagement de par la qualification de Lemoine.

Jubi étant indisponible, Level sera entraîné par Pierre Deliège.

Coudrain a été admis au départ de cette série, Guimbretière étant forfait.

1- Ernest Terreau

entr. Victor Philippe

les 100 km en 1h 21'54"3/5

2- Paul Chocque

entr. … …

à   490 m

3- Jean Maréchal

entr. Arthur Pasquier

à   1 tour  

4- Léon Level

entr. Pierre Deliège

à   1 tour

5- Georges Sérès

entr. … …

à   2 tours

6- Pierre Coudrain

entr. … …

à   3 tours

N.C. Raoul Lesueur

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

Abandon

La course :

Chocque prend le commandement au départ et s'impose comme un coriace leader jusqu'au soixante-dixième km.

La lutte pour la seconde place donne lieu à un chassé-croisé ahurissant qui profite tour à tour

à Maréchal et Coudrain, partis très vite et subissant ensuite un violent effort

de Terreau qui vaut au stayer de Philippe d'être relégué en cinquième position

face au retour de Level. Parti lentement, Level revient donc progressivement

vers la seconde position.

C'est alors au tour de Lesueur de porter l'assaut contre Level pour la seconde place,

lorsque la moto de Vanderstuyft tombe en panne ce qui conduit Lesueur à l'abandon.

Prolongeant son effort, Level attaque Chocque mais Maréchal surgit

en "boulet de canon" avec son 34x7. Il déborde Level mais échoue contre la résistance de Chocque.

Level revient menacer Chocque mais subit un nouvel échec.

Au soixante-trosième km, à sa troisième  tentative, Maréchal dépasse Level, mais,

à nouveau, Chocque lui résiste avec  succès. Terreau monte alors à l'offensive

saute à la quatrième place aux dépens de Sérès et Level, prévoyant l'assaut, repasse Maréchal.

Terreau imprime une accélération décisive, remonte à l'extérieur

Maréchal, puis Level et au soixante-dixième km, Chocque doit enfin s'incliner.

En dépit d'un rythme moyen sur les 500 m de la piste bordelaise,

Terreau double ses concurrents, Coudrain le premier au quatre-vingtième km,

Sérès et Level au quatre-vingt-sixième km, puis maîtrise une ultime défense de Maréchal.

Chocque est le seul à ne pas être doublé. Dans le dernier kilomètre, Maréchal, à l'arraché prend la troisième place à Level.

QUALIFICATIONS 2ème tour – Troisième série - Paris – vélodrome du Parc des Princes -  Dimanche 6 Juin

 

1- Louis Minardi

entr. Daniel Lavalade

les 100 km en 1h 22'35"3/5

 

2- Gabriel Claverie

entr. … …

à     15 m

 

3- Georges Sérès

entr. … …

à   250 m

 

4- Paul Chocque

entr. … …

à 1 tour  375 m

 

5- Jean Maréchal

entr. … …

à 2 tours 300 m

 

6- Adolphe Prat

entr. … …

à 4 tours 100 m

 

La course : Minardi ayant tiré le numéro 1, mène la course devant Claverie, qui se laisse glisser en dernière position, et engage une stratégie d'obstruction.

Minardi, qui ne subit aucune attaque sérieuse de ses suivants ne tente pas le passage.

En effet ceux-ci se livrent à des offensives peu appuyées qui les portent au maximum vers la seconde position que Sérès, au tempérament offensif occupe le plus souvent mais échoue par manque de résistance.

Prat, accrocheur, mais au style irrégulier a été retardé par un déjantage de roue.

Maréchal, en dépit d'une belle pédalée, manquait d'ardeur et de flamme à l'offensive.

Chocque était en condition médiocre. La course d'attente prend fin au soixantième km.

Claverie passe à l'offensive.

Parti de la dernière position, il accélère, passe sans coup férir Prat, Maréchal et Chocque, plus difficilement Sérès et revient dans le sillage de Minardi mais son entraîneur lui imposant une nouvelle accélération trop brutale, il décolle avant d'avoir pu appuyer son attaque à fond.

Minardi repousse le dernier assaut de Claverie, porté à deux tours de la fin et remporte cette série qu'il a contrôlé depuis le départ jusqu'au dernier kilomètre.                                                  

 

QUALIFICATIONS – 2ème tour – Quatrième série - Besançon – Dimanche 6 juin

 

1- Jean-Jacques Lamboley

entr. Maurice Guérin

les 100 km en 1h 22'11"3/5

 

2- Louis Chaillot

entr. Ernest Pasquier

à   2 tours

 

3- Robert Oubron

entr. … …

à   7 tours

 

4- Raoul Lesueur

entr. … …

à   8 tours

 

5- Pierre Coudrain

entr. … …

à 12 tours

 

N.C. Léon Level

entr. … …

Abandon

 

La course : Lesueur est en tête jusqu'au dix-huitième km.

Lamboley, après deux attaques, réussit alors à lui ravir le commandement juste au moment où la pluie commence à tomber pour ne cesser que 30 km plus loin.

Level, en panne de moto, abandonne. Lamboley conduit la   ronde devant Chaillot, Lesueur, Coudrain et Oubron.

La piste à peine sèche, vers le quarantiième km, la bataille reprend et Chaillot s'installe en tête et faisant preuve d'une très grande maîtrise porte son avance à trois tours sur Lamboley, entre le 68ème et le 95ème km lorsque sa moto s'arrête, en panne de carburation.

Chaillot, obligé de continuer seul avec son 33x7 (10,11 m), Lamboley le passe à trois reprises et lui prend deux tours supplémentaires. La moto d'Ernest Pasquier se remet en marche, juste au moment où retentit la cloche. Les autres protagonistes ne jouèrent aucun rôle de premier plan dans cette série. Lesueur perdit du temps en changeant de vélo; Coudrain, blessé, ne marcha que par à-coups; Oubron ne fut pas dans l'allure.

 

 

 

 

 

QUALIFICATIONS – 3ème tour – Cinquième série - Antony (Croix-de-Berny) – Dimanche 20 Juin

1- Paul Chocque

entr. Marcel Rollion

les 100 km en 1h 32'56"

2- Raoul Lesueur

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

à   9 tours

N.C. Georges Sérès

entr. Alexis Blanc-garin

Abandon 92ème km

N.C. Léon Level

entr. Pierre Deliège

Abandon 45ème km

N.C. Pierre Coudrain

 

 

 

La course : Ordre de départ : Level, Lesueur, Coudrain, G. Sérès, Chocque. Level conforte sa première place  à la prise des entraîneurs et étouffe d'emblée une attaque de Lesueur.

Par la suite, Lesueur tente à nouveau à trois reprises de passer, sans succès mais soudain, la chaîne de Level casse, provoquant sa chute et il repart sur une machine de rechange avec un tour de retard. A la suite de cet incident, G. Sérès déborde Coudrain, malade, et Lesueur et s'installe en tête. Chocque peine à l'arrière de la course et seul Level, par ses contre-attaques parvient à inquiéter le coureur de Blanc-Garin. Coudrain abandonne et Level se ressentant de sa chute, subit une défaillance et finit par se  retirer au quarante-cinquième km, tandis que G. Sérès tourne autour de ses deux derniers  adversaires,  accumulant les tours d'avance.

Au 80ème km, le rythme de Sérès s'enraye subitement alors qu’il possède cinq tours d’avance sur Chocque et dix sur Lesueur.

Chocque réagit, relance son allure et part résolument en contre-attaque. Il passe Sérès - en proie à une sévère défaillance - à deux reprises et se dédouble régulièrement tous les quatre tours.

 Au quatre-vingt dixième km Chocque est maître de la situation et Sérès, au bout de ses forces , descend au 92ème km. Il n'y a plus que deux coureurs en piste, Chocque, qui maintient sa pédalée régulière et Lesueur, qui termine à l'énergie, séparés de neuf tours.

 

QUALIFICATIONS – 3ème tour – Sixième série - Besançon – Dimanche 4  Juillet

 

1- Robert Oubron

entr. Henri Lallier

les 100 km en 1h 23'26"

 

2- Louis Chaillot

entr. … …

à   2 tours

 

3- Adolphe Prat

entr. … …

à   3 tours

 

4- Gabriel Claverie

entr. Félix Raynal

à   4 tours

 

5- Jean Maréchal

entr. … …

 

 

La course : Au départ s'engage un duel à froid entre Chaillot et Claverie pour s'assurer le   commandement, duel fatal au Bordelais, distancé et doublé dès le sixième kilomètre.

Chaillot subit alors l'attaque de Prat, mais préserve sa position; puis Oubron tente à son tour l'assaut, sans plus de succès.

Au quinzième km, Prat parvient à dépasser Chaillot et mène sans opposition jusqu'au quarantième km, précédant Chaillot, Oubron, Claverie à 1 tour et, très loin, Maréchal.

Oubron déborde Chaillot et lance des assauts répétés contre Prat qui  finit par s'incliner au soixante-treizième km.

Oubron, mène la ronde à 24" au tour, et on assiste à la brusque envolée de Chaillot, qui sentant le moment décisif, arrive dans la   roue d'Oubron au 78ème km, tandis que Prat, accidenté,  perd deux tours. Oubron éloigne Chaillot qui cède du terrain.

Au 82ème km, Chaillot se replace et après 2 km engage une nouvelle tentative, mais il subit alors un accident qui lui fait perdre trois tours.

Chaillot réussit à se dédoubler une fois sur la fin mais Oubron a course gagnée pour être le sixième et dernier qualifié de la finale.

 

 

 

FINALE - Paris – vélodrome du Parc des Princes – Dimanche 18 Juillet                                          

 

1- Ernest Terreau

entr. Victor Philippe

les 100 km en 1h 20'01"1/5

 

2- Henri Lemoine

entr. Arthur Pasquier

à 300 m

 

3- Louis Minardi

entr. Daniel Lavalade

à 1 tour   350 m

 

4- Robert Oubron

entr. Henri Lallier

à 2 tours 140 m

 

5- Paul Chocque

entr. Marcel Rollion

à 2 tours 200 m

 

6- Jean-Jacques Lamboley

entr. Maurice Guérin

à 4 tours 250 m

 

La course : Ordre au départ : Terreau, Lemoine, Oubron, Minardi, Chocque, Lamboley.

La lutte pour les positions fait rage sur les dix premiers kms.

Terreau se maintient en tête après un puissant démarrage; Lamboley passe avec autorité Chocque, Minardi et Oubron et résiste avec succès à la remontée de Minardi.

Terreau file en tête, précédant Lemoine, Lamboley, Minardi , Oubron et Chocque qui ferme la marche. Au seizième km, Oubron porte un assaut à Minardi qui s'incline et le supplante à la quatrième place jusqu'au vingtième km, où le Niçois le repasse.

Après plusieurs vaines tentatives, Lemoine lance sa véritable offensive contre Terreau au vingt-huitième km dans une lutte au coude-à-coude à 18" au tour sur un kilomètre.

Lemoine passe. Terreau tente de contre-attaquer,mais il décolle et pris d'une défaillance se laisse dépasser par Lamboley, Minardi et Oubron.

Au trente-deuxième km, Minardi , au courage (accusant une douloureuse blessure) , déborde Lamboley qui décolle et vient en seconde position. Au 35ème km, Oubron ravit la trisième place à Lamboley.

Au même moment, Terreau entame sa remontée tandis que Minardi livre deux rudes attaques contre Lemoine, aux 47ème et 49ème km, en vain.

Lemoine subit alors l'attaque d'Oubron et, fatigué , ne peut résister. A la mi-course, Oubron mène devant Lemoine, Minardi, Terreau, Lamboley et Chocque.

Au 53ème km, Minardi passe Lemoine qui, en proie à son tour à la défaillance, rétrograde en cinquième position.

Simultanément, Terreau imprime une formidable accélération, remonte Lemoine, Minardi, détrône Oubron et reprend la première place.

Minardi repasse Oubron au cinquante-septième km, mais son masque crispé indique la souffrance. Les positions se figent jusqu'au 68ème km.

Terreau précède Minardi, Oubron, Lamboley et Lemoine. Paul Chocque, en sixième position, n’est pas en bonne condition et fait une course d'attente ; arrêté dans sa seule attaque portée tardivement contre Lemoine, il n'insiste pas.

Les hostilités reprennent et tandis que Lemoine revient en action Lamboley "saute" Oubron mais, au 75ème km,  échoue sur Minardi dont la position devient cependant précaire.

Oubron reprend rapidement la seconde place aux dépends de ses deux rivaux.

La véritable poursuite pour la conquête du titre   s'engage entre Terreau et Lemoine à 22" au tour.

A partir du quatre-vingtième km, Lemoine revient sur tous les concurrents, sauf Terreau qui anticipant le retour a relancé son allure. Lamboley et Chocque sont doublés au 83ème km.

Lemoine regagne du terrain mais subit alors l'attaque de Minardi. Le Niçois s'incline mais il reste sixkm et Lemoine ne plus rien reprendre sur Terreau qui s’impose avec 300 mètres d'avance sur Lemoine, tous deux ayant doublé leurs adversaires sur la fin.

 

 

 

 


09/11/2017
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT DE FRANCE 1942

Travail réalisé par François Bonnin

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

    

 

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND 1942

 

Dix-neuf coureurs engagés : Ernest Terreau, Louis Minardi, Georges  Paillard, Paul Chocque, Henri Lemoine, Raoul Lesueur, Marcel Guimbretière, Robert  Oubron, Louis Chaillot, Léon Level, Georges Speicher, Pierre Jaminet, Jean Maréchal, Arthur Sérès, Georges Sérès, Paul Le Drogo, Jean Monin, Charles Lange, Gabriel Claverie.

Dans sa réunion du 28 Avril, la commission sportive de la F.F.C. a fixé comme suit le déroulement de la compétition :

Douze concurrents sont sélectionnés directement pour les épreuves qualificatives comportant six séries réparties en trois tours   successifs qualifiant à chaque stade les vainqueurs des deux séries pour la finale.

La commission a procédé à la composition des deux premières séries et de l'éliminatoire regroupant les sept autres concurrents non-qualifiés en vue de désigner deux autres sélectionnés.

1ère série : Terreau, Lesueur, Guimbretière, Maréchal, Chaillot, Oubron , X … (Qualifié par l'Eliminatoire)                              

2ème série : Lemoine, Minardi, Paillard, P. Chocque, Speicher, G. Sérès ,   X…  (Qualifié par l'Eliminatoire)                                        

Série préparatoire (Jeudi 7 Mai au vélodrome du Parc des Princes) : Level, A. Sérès, Claverie, P. Le Drogo, Monin, Lange, Jaminet.

Communiqué du Vendredi 8 Mai : à la suite de l'annulation de l'épreuve préparatoire, les quatre coureurs présents; Level, Claverie,   Monin et Jaminet sont directement qualifiés, portant de quatorze à seize le nombre des concurrents admis à disputer les qualifications.

Nouvelle composition des séries pour le premier tour :                                                                                                          

1ère série (Paris Parc des Princes Dimanche 24 Mai) :

Terreau, Lesueur, Chaillot, Guimbretière, Maréchal, Oubron, Level, Monin                    

2ème série (Paris Parc des Princes Dimanche 7 Juin) :

Lemoine, Minardi, Paillard, P. Chocque, Speicher, G.Sérès, Jaminet, Claverie.

 

QUALIFICATIONS 1er tour – Première série - Paris – vélodrome du Parc des Princes – Dimanche 24 Mai

 

1- Raoul Lesueur

entr. Maurice Guérin

les 100 km en 1h 23'10"4/5

 

2- Ernest Terreau

entr. Victor Philippe

à   30 m                   

 

3- Robert Oubron

entr. Alexis Blanc-Garin

à   4 tours               

 

4- Jean Monin

entr. Raymond Massal

à 10 tours            

 

5- Jean Maréchal

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

à 10 tours                    

 

6- Louis Chaillot

entr. Ernest Pasquier

à 11 tours                                

 

7- Léon Level

entr. René Maronnier

à 14 tours                                

 

8- Marcel Guimbretière

entr. Henri  Lallier

à 21 tours                  

 

La course : Terreau, parti en tête, mena toute la course jusqu'à quinze tours de la fin.

Chaillot résista jusqu'au soixantième km avant d'être doublé pour la première fois; par la suite, il perdit beaucoup de tours sur changements de machine.

Maréchal, Monin et Guimbretière, victimes de crevaisons et d'incidents mécaniques ne purent se  défendre normalement.

Monin se ressent toujours de sa récente chute. Oubron opposa une bonne défense.

Lesueur livra une vaine poursuite à Terreau jusqu’au quatre-vingtième km où, se ressentant d’un claquage, il fut doublé deux fois coup sur coup.

Au quatre-vingt-treizième km, Terreau est victime d'un cafouillage de sa moto et Lesueur se   dédouble par deux fois, comblant tout son retard.

Terreau repart avec trois cents mètres de retard. Il se relance en poursuite mais échoue de trente mètres.                    

 

 

 

 

 

QUALIFICATIONS 1er tour – Deuxième série - Paris – vélodrome du Parc des Princes – Dimanche 7 Juin

1- Henri Lemoine

entr. Maurice Jubi

les 100 km en 1h 18'13"4/5

2- Gabriel Claverie

entr.Félix Raynal

à   4 tours 100 m             

3- Pierre Jaminet

entr.Adolphe Laval

à   4 tours 150 m

4- Georges Sérès

entr. Henri Lallier

à   5 tours   80 m 

5- Louis Minardi

entr. Daniel Lavalade

à   5 tours 200 m

6- Georges Speicher

entr. Pierre Deliège

à 14 tours                                

7- Paul Chocque

entr. Marcel Rollion

à 17 tours                              

N.C. Georges Paillard

entr. Maurice Guérin

Abandon                      

La course : Domination absolue de Lemoine, du début à la fin.                                  

QUALIFICATIONS 2ème tour – Troisième série - Antony (Parc de la Croix de Berny)- Dimanche 21 Juin

1- Louis Chaillot

entr. Ernest Pasquier

les 100 km en 1h 29'16"2/5

2- Marcel Guimbretière

entr. Arthur Pasquier

à   30 m                    

3- Pierre Jaminet

entr.Adolphe Laval

à   2 tours 200 m

4- Léon Level

entr.Félicien Van Ingelghem (BEL)

à   3 tours 200 m

5- Louis Minardi

entr.Daniel Lavalade

à   7 tours 300 m

6- Robert Oubron

entr.Alexis Blanc-Garin

à 15 tours                                      

N.C. Paul Chocque

entr. Marcel Rollion

Abandon                      

La course : Minardi, toujours handicapé depuis le début de saison, suite à une  blessure prit la  tête au départ, mais fut aussitôt débordé.

Chocque prit le commandement pendant une quarantaine de tours.

Derrière, course régulière de Chaillo,t qui passe en première position au vingtième  km.

Jaminet fait alors le forcing et réussit à passer Chaillot, mais ce dernier réplique peu après et reprend rapidement la première place qu'il  défendra avec succès jusqu'à la fin, esquivant les attaques de Jaminet, Level,et,sur la fin ,de Guimbretière, son dernier adversaire placé dans le même tour.

         

 

 

 

QUALIFICATIONS – 2ème tour – Quatrième série - Bordeaux (Parc Lescure)- Dimanche  21 Juin

 

1- Jean Maréchal

entr.Léon Vanderstuyft (BEL)

les 100 km en 1h 23'34"2/5

2- Gabriel Claverie

entr. Félix Raynal

à   1 tour   400 m

3- Georges Sérès

entr. Henri Lallier

à   3 tours 200 m

4- Georges Paillard

entr. Maurice Guérin

à   3 tours 400 m

5- Jean Monin

entr. Raymond Massal

à   6 tours                        

6- Ernest Terreau

entr. Victor Philippe

à   9 tours                                 

7- Georges Speicher

entr. Pierre Deliège

à   9 tours 300 m

 

La course : La bagarre fit rage de bout en bout entre Maréchal, Claverie, Paillard,  alternant au commandement pendant les dix kilomètres, au terme desquels Maréchal s'imposa au premier rang.

Par la suite, il réussit à doubler à plusieurs fois tous ses rivaux sauf Claverie qui à deux reprises parvint à l'attaquer avec succès et parut alors  devoir  fournir  le vainqueur  de la série.

Mais Maréchal, dirigé avec doigté par Vanderstuyft , reprit la tête et réussissait à doubler son rival direct sur la fin.

Paillard opposa une bonne résistance mais dans le dernier tour, G. Sérès lui ravit la troisième place.                             

 

QUALIFICATIONS – 3ème tour – 5ème série - Bordeaux (Parc Lescure) – Lundi 13 Juillet

 

Réunion programmée le dimanche 12 Juillet, remise au lendemain (pluie).

 

1- Marcel Guimbretière

entr. … Lallier

les 100 km en 1h 20'47"2/5

 

2- Gabriel Claverie

entr. Félix Raynal

à   350 m                 

 

3- Robert Oubron

entr. Alexis Blanc-Garin

à   400 m                   

 

4- Léon Level

entr. Félicien Van Ingelghem (BEL)

à   2 tours                     

 

N.C. Louis Minardi

entr. Daniel Lavalade

Abandon                      

 

N.C. Georges Paillard

entr. Maurice Guérin

Abandon                      

 

La course : Guimbretière , dès le départ, surprend Oubron qui avait tiré le numéro1, puis une lutte indécise s'engage qui voit Claverie, Guimbretière, Claverie (à nouveau), Oubron et Claverie (encore , venir au commandement.

Guérin, entraîneur de Paillard ayant cassé la burette d'huile de sa moto, l'entraîneur de réserve le remplace. Puis, c'est Lavalade, le pace-maker de Minardi qui tombe en panne,et Minardi, privé de moto, perd toutes ses  chances.

Guérin réussit à repartir et Paillard reprend son sillage avec cinq tours de retard.

Puis, Raynal, à son tour "casse" et Paillard envoie Guérin entraîner Claverie avant que l'entraîneur de réserve ne se mette en piste.

Raynal repart, mais laisse travailler Guérin et se met à la disposition de Paillard.

Les commissaires donnent l'ordre aux entraineurs de reprendre leur coureur respectif.

Minardi était reparti mais sa mécanique étant toujours défaillante, il est cette fois contraint à l'abandon. Raynal tombe à nouveau en panne et après cette série d'incidents Claverie a perdu sa position aux deux-tiers de la course.  Oubron occupe alors la première place (70 km), mais après quelques escarmouches avec  Guimbretière, ce dernier prend la tête au soixante-quinzième km, et la conserve jusqu'au bout.

Après son dernier changement d'entraîneur, Claverie comble son retard et revenu en troisième position dans le dernier tour, il sprinte et souffle la seconde place à Oubron qui s'est relevé trop tôt.                                                                                                                      

 

 

QUALIFICATIONS – 3ème tour – Sixième série - Besançon – Dimanche 26 Juillet                                            

 

 

Réunion programmée le dimanche 19 juillet, remise au lendemain (pluie), puis

reportée (à nouveau la pluie) au dimanche 26 Juillet. 

 

 

1- Paul Chocque

entr. Marcel Rollion

les 100 km en 1h 27'30"

 

 

2- Ernest Terreau

entr.Victor Philippe

à   250 m                 

 

 

3- Pierre Jaminet

entr. Adolphe Laval

à   2 tours                     

 

 

4- Georges Speicher

entr. Pierre Deliège

à   3 tours                     

 

 

5- Jean Monin

entr. Raymond Massal

à   7 tours                     

 

 

N.C. Georges Sérès

entr. …   Lallier

Abandon                      

 

 

La course : Ordre de départ : G.Sérès, Terreau, Chocque, Monin, Jaminet, Speicher.

Terreau lance une puissante attaque au trente-sixième tour, passe Sérès et devient leader.

Dix tours plus tard, Chocque dépasse également Sérès et occupe la seconde place.

Terreau double Monin au cinquantième tour, puis Speicher et Sérès, tandis que Jaminet se maintient à un demi-tour.

Au quatre-vingtième tour, Jaminet revient talonner Terreau qui hésite à doubler Chocque.

A la mi-course, Jaminet lance l'assaut sur Terreau mais celui-ci repousse son attaque et son adversaire décolle.

 Sérès abandonne à cinquante tours de la fin après un long coude-à-coude avec Speicher.

Chocque échappe à Terreau, passe Jaminet sans opposition et redevenu second, se place derrière Terreau qui accélère l'allure.

Le match poursuite s'engage entre Terreau et Chocque séparés d'un demi-tour à 20 km de la fin. Terreau arrive à hauteur de Jaminet qui lui oppose une vive résistance, provoquant l'intervention du commissaire de course, Edmond Lauthier.

Terreau passe, mais Chocque s'est rapproché. Au bout de dix kilomètres Jaminet, à 1 tour, est à nouveau devant Terreau et renouvelle sa tactique de barrage. Nouvelle intervention d'Edmond Lauthier et cette fois, le tandem Laval-Jaminet doit laisser le champ libre aux deux hommes de tête. Mais Chocque s'est encore rapproché et à vingt-six tours de la fin, il attaque Terreau qui décolle, ayant insuffisamment récupéré de ses efforts contre Jaminet.

A vingt-cinq tours de la fin,, Chocque est au commandement.

Après dix tours de récupération, Terreau, relégué à 3/4 de tour, se remet en action; il passe   Jaminet et à six tours de la fin (quatre-vingt-seizième km), revient dans la ligne de Chocque avec Jaminet,

toujours intercalé.

Terreau porte une attaque désespérée à cinq tours du but; deux tours pour passer à l'extérieur, mais l'accélération est trop brutale et Terreau, au bout de son effort quitte le rouleau et décolle.

C'en est  fini, Chocque est le sixième qualifié et le tenant du titre est  éliminé de la finale.            

 

 

 

 

 

FINALE - Paris – vélodrome du Parc des Princes - Dimanche 2 Août 1942

1- Henri Lemoine

entr. Maurice Jubi

les 100 km en 1h 24'23"3/5

2- Raoul Lesueur

entr. Pierre Deliège

à   10 m                    

3- Louis Chaillot

entr. Ernest Pasquier

à   60 m                    

4- Paul Chocque

entr. Marcel Rollion

à 200 m

5- Marcel Guimbretière

 entr. Henri  Lallier

à 400 m

6- Jean Maréchal

entr. Léon Vanderstuyft (BEL)

à   7 tours                     

La course : Ordre de départ : Maréchal, Lesueur, Chocque, Guimbretière, Lemoine et Chaillot.  

Au seizième km, Lesueur passe Maréchal et prend la tête de la course.

Au vingt-deuxième km, Chocque, suivi de Lemoine, attaque et passe Maréchal et tous deux reviennent sur Lesueur.

Lemoine accélère, dépasse Chocque et Lesueur, et s'installe au commandement.

Cinq kilomètres plus loin, Guimbretière remonte à la deuxième place.

 Jusqu'au soixantième km, Lesueur, Chocque et Guimbretière  sont à la lutte  derrière Lemoine avant d'attaquer le leader à tour de rôle, imités par Chaillot, à deux reprises, sans succès.

Au soixante-quinzième km, Lesueur échoue une nouvelle fois sur Lemoine.

Au quatre-vingt-dixième km, Lesueur distance ses rivaux et s'accroche à la seconde place.

A dix tours de la fin Lemoine se heurte à la résistance de Guimbretière.

Lesueur revient alors à fond et tente de passer mais Lemoine, à nouveau, repousse cet assaut et Lesueur décolle.

Chaillot déborde alors Lesueur et revient à la hauteur de Lemoine avec lequel il lutte au coude-à-coude pendant trois tours avant de céder et de décoller.

Lesueur repasse second et tente un ultime retour à trois tours de la fin, mais échoue à dix mètres de Lemoine.

 

 

 

 

 

 


09/11/2017
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND PROFESSIONNELS 1939

Travail réalisé par Patrick Police - STAYER FR

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

 CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND 1939

 Paris - vélodrome du Parc des Princes

 

1ère série

Samedi 6 Mai

  1. Georges Wambst - entr. ... ... -  les 100 kms en 1 h 19'29" 2/5
  2. Raoul Lesueur - entr. ... ... - à 45 m
  3. Arthur Sérès - entr. ... ... - à 130 m
  4. Marcel Guimbretière - entr ... .. - à 1 t et 420 m
  5. Alexis Blanc-Garin - entr. ... ... - à 1 t et 430 m
  6. Henri Sausin - entr. ... .. - à 2 t

 

2ème série

Samedi 6 Mai

  1. Louis Minardi  - entr. ... ... -  les 100 kms en 1 h 19'39"
  2. Georges Paillard  - entr. ... ... - à 445 m
  3. François Vallée - entr. ... ... - à 4 t et 100 m
  4. Aimé Constant -  entr ... .. - à 4 t et 200 m
  5. ... Gabard - entr. ... ... - à 4 t et 300 m
  6. ... Monin - entr. ... ... - à 4 t et 450 m
  7. Alfred Letourneur - entr. ... ... - à 8 t
  8. ... Sausin - entr. ... .. - à 2 t

 

Finale

 

1er Louis Minardi - entr. ... ... - les 100 kms en 1 h 19'

Source : Cyclosport 


 

 


14/11/2017
0 Poster un commentaire