STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CRITERIUMS ET CHAMPIONNATS D'EUROPE 1995 - 2014

Bientôt en ligne … Patience … Nous mettons en ligne ces palmarès au fur et à mesure …


CHAMPIONNAT D'EUROPE 2010

Travail réalisé par Patrick Police - STAYER FR

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

 

 

 

Vendredi, Samedi et Dimanche 15,16 et 17 Octobre - Sportpaleis Alkmaar

 

Séries qualificatives : les deux premiers de chacun sont qualifiés pour la finale

Vendredi 18h30 - 1ère qualification sur 40 km

  1. Guiseppe Atzeni  (CH) - entr. André Dippel (GER) - les 40 km en ..
  2. Jan Simek (RTC) - entr. Peter Bauerlein (GER) - à ..
  3. Timo Sholz (GER) - entr. Karsten Podlesch (GER) - à ..
  4. Matte Pronk (P-B) - entr. Cees Stam (P-B) - à ..
  5. Reto Frey (CH) - entr. Robert Buchman (CH)

Vendredi 19h30 - 2ème qualification sur 40 km

  1. Patrick Kos (P-B) - entr. Willem Fack (P-B) - les 40 km en ..
  2. Mario Vonhof (GER) - entr. Dieter Durst (GER) - à ..
  3. Mario Birrer (CH) - entr. Felix Weis (CH) - à ..
  4. Richard Faltus (RTC) - entr. Thomas Baur (GER) - à ..
  5. Emilien Clère (FRA) - entr. François Toscano (FRA) - à ..

Vendredi 20h30 - 3ème qualification sur 40 km

  1. Bob Stopfler (P-B) - entr. Sam Mooij (P-B) - les 40 km en ..
  2. Peter Joerg (CH) - entr. René Aebi (CH) - à ..
  3. Marcel Möbus (GER) - entr. Helmut Baur (GER) - à ..
  4. James Holland-Leader (G-B) - entr. Graham Bristow (G-B) - à ..
  5. Antoine Gaudillat (FRA) - entr. Alain Gaudillat (FRA) - à ..

Repêchage : le vainqueur est qualifié  pour la finale

Samedi 19h20 - 1er repêchage sur 40km

  1. Timo Scholz (GER) - entr. Karsten Podlesch (GER) - les 40 km en 38'25"
  2. Reto Frey (CH) - entr. Robert Buchman (CH)  - à 1 t
  3. Richard Faltus (RTC) - entr. Thomas Baur (GER) - à 2 t
  4. Emilien Clère (FRA) - entr. François Toscano (FRA) - à  7t
  5. James Holland-Leader(G-B) -  entr. Graham Bristow (G-B) - à10t

Samedi 20h10 - 2ème repêchage sur 40 km

  1. Marcel Möbus (GER - entr. Helmut Baur (GER) - les 40 km en 38'39".
  2. Matte Pronk (P-B) - entr. Cees Stam (P-B) - dans le même tour
  3. Mario Birrer (CH) - entr. Felix Weis (CH) - à 9t
  4. Antoine Gaudillat (FRA) - entr. Alain Gaudillat (FRA) - à 10t

 

Dimanche 17 Octobre - 14h 00 - Petite finale (places de 9 à 16) sur 40 km

  1. Matte Pronk (P-B) - entr. Cees Stam (P-B) - les 40 kms en 38'40"
  2. Reto Frey (CH) - entr. Robert Buchman (CH) - à 1t
  3. Mario Birrer (CH) - entr. Felix Weis (CH) - à 3t
  4. Richard Faltus (RTC) - entr. Thomas Baur (GER) - à 4t
  5. Emilien Clère (FRA) - entr. François Toscano (FRA) - à 4t
  6. Antoine Gaudillat (FRA) - entr. Alain Gaudillat (FRA) - à 5t
  7. James Holland-Leader (G-B) - entr. Graham Bristow (G-B) - à 5t

 

Dimanche 17 Octobre - 15h35 - Finale sur 1 heure

  1. Guiseppe Atzeni (CH) - entr. André Dippel (GER) - 61 kilomètres dans l'heure
  2. Patrick Kos (P-B) - entr. Willem Fack (P-B) - dans le même tour
  3. Bob Stopfler (P-B) - entr. Sam Mooij (P-B) - à 1t
  4. Marcel Möbus (GER) - entr. Helmut Baur (GER) - à 2t
  5. Peter Joerg (CH) - entr. René Aebi (CH) - à 3 t
  6. Jan Simek (RTC) - entr. Peter Bauerlein (GER) - à 3 t
  7. Timo Sholz (GER) - entr. Karsten Podlesch (GER) - à 4t
  8. Mario Vonhof (GER) - entr. Dieter Durst (GER) - à 5t

La course : Elle se résume à un long travail préparatoire de Bob Stopfler qui, en éclaireur va pendant près de quarante minutes, étouffer toute tentative de dépassement de ses adversaires. Mais Atzeni procède à un long rapproché et porte l'estocade. Au prix d'une seule -mais intense- accélération, il déborde Stopfler.

Il  résistera jusqu'au terme de la course  aux accélérations de Patrick Kos.

Ce dernier après l'arrivée est terrassé par les crampes, tous les conccurents terminant dans un était d'épuisement avancé.

  

 

Patrick Police

Site STAYER FR

 


07/11/2017
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND PROFESSIONNELS 2008

 

Travail réalisé par  Patrick Police - site STAYER FR

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail

devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2008

Sportpaleis Alkmaar - Vendredi 17 Octobre

 

Qualification - 1ère manche sur 30 km (120 tours) - 14h30

  1. Tim Van der Zenden - entr. Cees Stam (P-B) - les 30 km en 28'43"65 (moy. 62.681 km/h)
  2. Raymond Rol - entr. Sam Mooij (P-B)
  3. Timo Scholz - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  4. Guiseppe Atzeni - entr. André Dippel (CH)
  5. Mickael Buffaz - entr. Marc Pacheco (FRA) - à 1 t
  6. Christoph Breuer - entr. Helmut Baur (ALL) à 2 t

N.C : Luc Vloemans - entr. André Deraet (BEL)

La course : Les Hollandais Van Der Zenden et Rol sont souverains d’aisance; derrière eux, Scholz et Atzeni verrouillent leurs places qualificatives. Passer ce dernier rideau : mission impossible. Mickael Buffaz et  l’Allemand BREUER s’y casseront les dents. 

 

 

Qualification - 2ème manche sur  30 km (120 tours) - 15h10

  1. Reinier Honig - entr. Bruno Walrave (P-B) - les 30 km en 29'40"49 (moy. 60.674 km/h)
  2. Peter Jorg - entr. René Aebi (CH)
  3. Mario Vonhof - entr. Dieter Durst (ALL)
  4. Eric Schwarzer (ALL) - entr. Roberto Puttini (CH)
  5. Mario Birrer (CH) - entr. Dieter Durst (ALL)
  6. Antoine Gorichon (FRA) - entr. Raymond Persijn (BEL)
  7. Oliver Vrchoticky (AUT) - entr. Thomas Baur (ALL)

 La courseC'est une guerre de placement de dix  minutes à peine, au cours de laquelle le Suisse Peter Jorg, derrière un Honig intouchable, a le dernier mot,  puis cent tours sans plus qu’aucun changement n’intervienne … L’ accélération finale, alors que quinze tours restent à boucler, du Suisse Mario Birrer et d’Antoine Gorichon n’y changera rien … Les places acquises  par les quatre premiers se révèleront inexpugnables. 

 

Finale 9 à 16 sur 30 km (120 tours) - 19h 25

  1. Christoph Breuer - entr. Helmut Baur (ALL) - les 30 km en 29'3"32 (moy. 61.962km/h)  
  2. Mario Birrer - entr. Roberto Puttini (CH)
  3. Mickael Buffaz - entr. Marc Pacheco (FRA) - à 1 t
  4. Antoine Gorichon - entr. Raymond Persijn (BEL) - à 2 t
  5. Oliver Vrchoticky (AUT) - entr. Thomas Baur (ALL) - à 2 t

N.C : Luc Vloemans - entr. André Deraet (BEL)

 

La course : l’Allemand Christof Breuer prend immédiatement la tête, Mickael Buffaz et Antoine Gorichon placés derrière lui, mais dans l'impossibilité de hausser leur cadence. Le Suisse Mario BIRRER va revenir se placer dans le dos de BREUER vers le quatre vingt-dixième tour, après avoir surmonté un bref moment de dépression initial … Une accélération du Suisse à quarante tours de l’arrivée  va avoir pour conséquence un changement de rythme de Breuer, qui va doubler dès lors tous ses suivants.

Breuer, avec cette victoire, prouve que son passage à vide des qualifications n’était qu’une péripétie, et qu’il avait sa place en  finale.

 

 

FINALE 1 à 8 sur une heure - 21 h

 

  1. Timo Scholz - entr. Peter Bauerlein (ALL) - 60.5 km dans l'heue (242 tours)
  2. Reinier Honig - entr. Bruno Walrave (P-B)
  3. Peter Jorg - entr. René Aebi (CH) - à 2 t
  4. Tim Van der Zenden - entr. Cees Stam (P-B) - à 2 t
  5. Mario Vonhof - entr. Dieter Durst (ALL) - à 2 t
  6. Eric Schwarzer - entr. Christian Dippe (ALL) - à 3 t

N.C : Guiseppe Atzeni (CH) - entr. André Dippel (ALL) (incident moto); Raymond Rol - entr. Sam Mooij (P-B)

 

La course :  Les tours défilent, emmenés par le massif stayer allemand Mario Vonhof et son compatriote Schwarser,  lorsqu’à vingt-cinq minutes de la fin,  Timo Scholz, placé jusque là en troisième position derrière ses deux compatriotes, accélère insidieusement … 13’’5 le tour au chrono … e

Preuve que tous les coureurs en piste ne devaient pas être loin de leur maximum, personne, à l'exception de Reinier Honig, placé idéalement derrière Scholz en embuscade, ne peut dès lors suivre.  Un peu plus loin, Mario Vonhof et le Suisse Peter Jorg résistent de leur mieux .

A dix minutes de la fin,  Mario Vonhof, en suffocation depuis quelques tours, sombre lentement … Peter Jorg, formidable lutteur, lui ravit alors la troisième place, et la défend des  accélérations du Hollandais Van der Zenden, vite en sur-régime. Raymond Rol, si impresionnant en qualification, se retire : il aura  été très terne dans une finale où il n’aura fait que jouer le serre-file.

A cinq minutes de la fin, Reinier Honig se crispe, et tente un ultime effort pour combler les maudits vingt à trente mètres qui le séparent du tenant du titre.

Mais Timo Scholz prévient cette poussée en accélérant lui-même. Dès lors, la course est faite.

 

 

Patrick Police

Site STAYER FR

 


17/11/2017
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2007

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2007

Sporpaleis Alkmaar (P-B) - vendredi 19 Octobre

 

 

 

Qualifications - 1ère manche sur 30 km - 14h30

  1. Timo Scholz - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  2. Reinier Honig - entr. Sam Mooij (P-B)
  3. Mario Vonhof - entr. Dieter Durst (ALL)
  4. Reto Frey - entr. Felix Weis (CH) - à 1 t
  5. Jan Ramsauer - entr. René Aebi (CH) - à 1 t
  6. Richard Faltus (RTC) - entr. Gerhard Gessler (ALL) - à 2 t
  7. Emilien Clère - entr. François Toscano (FRA) - à 3 t

La course : La première manche est emballée par Reinier Honig, le champion de Hollande, qui  torune à 13 sec. 2 au tour. 

Avec obstination, dans son style un peu ramassé, il garde le commandement en conservant une cadence infernale,  jusqu’à trente tours de la fin, moment choisi par l’ Allemand Timo Scholz, jusqu'ici en embuscade, pour  lui ravir la position de tête.

En ce qui concerne nos couleurs, Emilien Clère, après un départ très crane dès la prise des entraineurs (il partait de de la pire des positions, la septième), qui le voit doubler le tchèque Faltus et l’ Allemand Vonhof, va progressivement être étouffé par l'intensité du  rythme imprimé par les leaders.       

Derrière Scholz et Honig, le volumineux allemand Vonhof se qualifie ainsi que le Suisse Reto Frey, qui décroche la  quatrième place au prix de gros efforts …

Exit donc Jan Ramsauer, Richard Faltus et Emilien Clère …

 

Qualifications - 2ème manche sur 30 km - 15h10

  1. Peter Jorg - entr. Robert Buchman (CH)
  2. Raymond Rol - entr. Bruno Walrave (P-B) - à 1 t
  3. Eric Schwarser - Christian Dippel (ALL) - à 1 t
  4. Patrick Kops - entr. Jan Wilhem Fack (P-B) - à  1t
  5. David Derepas - entr. Bernard Filiatre (FRA) - à 1 t
  6. Edwin Smeulders - entr. Raymond Persijn (BEL) - à 3 t
  7. Oliver Vrchoticky (AUT) - entr. André Dippel (ALL) - à 5 t

 La course :  Au bout de six  tours, Peter Jorg, parti en trombe, a déjà rattrapé Oliver Vrchoticky, parti pourtant lui aussi sur les chapeaux de roue.

Le retour du Hollandais Raymond Rol sur le Suisse se soldera par un échec, Peter Jorg mettant tous  ses adversaires à un tour.

David Derepas, qui a hérité de la pire des positions au départ, la dernière, butera constamment sur le mur formé par les Hollandais  Rol et Kops et le champion d’ Allemagne Schwarzer. David Derepas s'attache pourtant à mettre sous pression trente tours durant le dernier du quatuor de tête, le Hollandais Kops. En vain.

Les deux coureurs français disputeront donc la  petite finale.

 

Finale 9-16  - sur 30 km - 19h40

  1. Jan Ramsauer - entr. René Aebi (CH)
  2. David Derepas - entr. Bernard Filiatre (FRA)
  3. Richard Faltus (RTC) - entr. Gehrard Gessler (ALL)
  4. Emilien Clère - entr. François Toscano (FRA) -  à 1 t
  5. Oliver Vrchoticky (AUT) - entr. André Dippel (ALL) - à 3 t
  6. Edwin Smeulders - entr. Raymond Persijn (BEL) - à 5 t

La course : L'Autrichien Oliver Vrchoticky est vite à la lutte avec le Suisse Ramsauer pour prendre la position de tête …. Richard Faltus, le Tchèque,  s'est attaché à mettre rapidement derrière lui le Français  Emilien Clère, et va tenter un rapproché sur David Derepas, mais sans succès …

Trois concurrents se tiennent en un tour : Ramsauer, Drerepas et Faltus …

Volontaire, têtu, Jan Ramsauer conservera jusqu’ au bout son avantage, malgré la pression constante que lui fait subir notre champion national …

De son côté, Richard Faltus verrouille sa troisième place … Emilien Clère finit quatrième, à un tour de ce trio, Oliver Vrcoticky ayant depuis longtemps disparu des débats.

 

 

Finale 1-8 - sur 1 heure  - 21h

  1. Timo Scholz - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  2. Mario Vonhof - entr. Dieter Durst (ALL)
  3. Peter Jorg - entr. Robert Buchman (CH) - à 1 t
  4. Raymond Rol - entr. Bruno Walrave (P-B) - à 2 t
  5. Eric Schwarser - entr. Christian Dippel (ALL) - à 4 t
  6. Patrick Kops - entr. Jan Wilhem Fack (P-B) - à 5 t
  7. Reto Frey - entr. Félix Weis (CH) - à 5 t

Ab. Reinier Honig - entr. Sam Mooij (P-B) sur chute

 

La course : Dès le départ le Hollandais  Reinier Honig dynamite la course … Au terme d’une lutte sauvage, pendant laquelle trois coureurs luttent de front au virage, il s’empare du commandement …

Les favoris allemand Vonhof et Scholz mis à la raison, voilà le Suisse Peter Jorg qui rapplique au terme d’un déboulé tonitruant.

Peu après, l'Allemand Mario Vonhof attaque le coureur hollandais, Timo Ssholz campant un peu derrière en embuscade … Il pousse HONIG, vient à sa hauteur,  et entame un bras de fer qui durera quatre tours, pendant lesquels l'entraîneur Sam Mooij  se signale par des vagues dans chaque virage destinées visiblement à intimider son challenger allemande.

Pendant ce temps, Peter Jorg, au prix d'un long sprint, se rapproche du trio de tête. 

Ce pic d'intensité profite à Timo Scholz, qui passe Honig, qui semble accuser le coup, jusqu'à se faire dépasser par Peter Jorg au terme de l’échauffourée.

C'est maintenant au tour de son compatriote  Raymond Rol de revenir sur la tête de course, mais il butera vite sur le coureur suisse. Pendant ce temps, Timo Scholz a "fait le trou" , même si  Reinier Honig revient maintenant menacer ses trois prédécesseurs. 

Le volumineux Mario Vonhof défend désormais la seconde place, que lui dispute  rageusement  Peter Jorg. Derrière eux, Honig prépare visiblement une nouvelle attaque.

Le stayer au fil des tours monte de plus en plus haut aux balustrades, se rapproche quand, à quinze  minutes de l’arrivée le rouleau de la moto de Sam MOOIJ cogne un panneau de balustrade, Sam Mooij plonge brutalement vers le bas de piste , entraînant Reinier Honig avec lui, sur une trentaine de mètres, à plus de 70 à l’heure,  avant de percuter les balustrades des stands installés en bord de piste .  Le champion hollandais gît inanimé au sol, le corps meurtri, lardé d’innombrables échardes, la bouche et le nez ensanglantés ...

Les commissaires prennent alors , à dix minutes de la fin, d'arrêter la course sur les positions acquises .  Il va être évacué vers l'hôpital le plus proche pour y subir une opération.

On peut relever que si ces  mêmes commissaires avaient sorti le drapeau orange contre l'équipage hollandais dans la première partie de la course, ce drame aurait ainsi ét&  évité …

 

 

 

 

 

Patrick Police

Site STAYER FR

 


14/11/2017
0 Poster un commentaire