STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CRITERIUMS ET CHAMPIONNATS D'EUROPE 1995 - 2014

Bientôt en ligne … Patience … Nous mettons en ligne ces palmarès au fur et à mesure …


CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2016

Championnat d'Europe 2016 - Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines

Mercredi 19 Octobre 2016. 

 

 

 

 Qualifications 1ère Manche -   14h :

  1. Patrick Kos - entr. Wilhem Fack (HOL) - les 30 kms en 28'27''
  2. Franz Schiewer - entr. Gerard Gessler (ALL)
  3. Peter Joerg - entr. Thomas Baur (SUI)
  4. Antoine Gaudillat - entr. Alain Gaudillat (FRA)
  5. Michael Alborn - entr. Dino Rey (SUI)
  6. Matts Gittings - Thomas Schumacher (G-B - ALL)
  7. Benoît Daeninck - André Deraet (FRA-BEL)

La course : Les manches qualificatives sont disputées en huis-closQualification sans histoire des favoris  et impressionnante démonstration du Hollandais Patrick Kos et de l'Allemand Franz Schiewer. Une sensation : la  non-qualification de l'ex-triple champion de France Benoît Daeninck.

  

Qualifications 2ème Manche - 14 h 45 : 

  1. Emilien Clère - François Toscano FRA) - les 30 kms en 28'04''
  2. Guiseppe Atzeni - entr. René Aebi  (SUI) 
  3. Stefan Schafer - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  4. Thomas Steger - entr. Thomas Ruder  (ALL)
  5. Manuel Cazzaro - entr. Christian Dagnoni  (ITA)
  6. Dex Groen - entr. Sam Mooij (HOL)  
  7. Jeroen Kaldenbach - entr. Patrick Besteman (HOL) 

La courseEmilien Clère enlève haut la main sa manche qualificative.  Parti en pole-position il saura la conserver  la course durant, suivi par  le Suisse Guiseppe Atzeni, l'Allemand Schafer qui, visiblement, cache son jeu,  et l'autre Allemand, Thomas Steger, qui camperont la course durant sur leurs positions. La victoire d'Emilien Clère est historique, dans la mesure où il s'agit de la première fois depuis Jean Raynal en 1960 qu'un stayer français remporte la manche qualificative d'un championnat international.

 

 

FINALE DES 9èmes à 14èmes - Mercredi 19 Octobre à 22 h 20

  1. Manuel Cazzaro - entr. Christian Dagnoni  (ITA) - les 30 kms en 28'39
  2. Jeroen Kaldenbach - entr. Patrick Besteman (HOL)
  3. Michael Alborn - entr. Dino Rey (SUI) - à 1 t
  4. Benoît Daeninck - André Deraet (FRA-BEL) - à 2 t
  5. Dex Groen - entr. Sam Mooij HOL) - à 4 t
  6. Matts Gittings - Thomas Schumacher (G-B - ALL) - à 6 t

 La course : L'Italien Cazzaro, auteur d'un départ fulgurant,  ne tolèrera dans son tour que le seul stayer suisse Michael Alborn,  lequel, spectaculaire et accrocheur en diable, restait  encore  en droit de croire en toutes ses chances, jusqu'à ce que le bris d'un sabot de la moto de son entraîneur Dino Rey l'obligea à un second départ. Une fois le changement de moto effectué, ils ne reverront plus l'homme de tête, dépassés même sur ces entrefaites par le  discret hollandais Kaldenbach.  L'Italien Cazzaro remporte donc haut la main cette finale des "9 à 14". Après la course, Benoît Daeninck anonce officiellement devant le public sa demande en mariage et son retrait des courses.

 

 

 

 

FINALE : départ donné à 23h 09'

  1. Stefan Schafer - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  2. Franz Schiewer - entr. Gehrard Gessler (ALL)
  3. Guiseppe Atzeni  - entr. René Aebi - à 8 t (SUI)
  4. Peter Joerg - entr. Thomas Baur - à 10 t (SUI)
  5. Emilien Clère - entr. François Toscano - à 10 t (FRA)

Abandons : Patrick Kos -entr. Wilhem Fack (P-B) / Thomas Steger -entr. Thomas Ruder (ALL) / Antoine Gaudillat - entr. Alain Gaudillat (FRA)

La course : Antoine Gaudillat, premier de la file des coureurs sur la ligne de départ, prend le commandement, avant de très vite voir revenir sur lui les Allemands Schafer et Steger. Schafer, s'arrachant de sa troisième position sur la grille  de départ, apparaît tout à fait surpuissant, et ne tarde pas à  prendre un demi-tour. A distance, s'accrochent, son compatriote Steger,  et les deux coureurs français. Peu après, le Hollandais Patrick Kos  va s'engager dans une phase d'accélération impressionnante, débordant Antoine Gaudillat, puis Emilien Clère, avant de fondre litétralement sur  Steger, qui lui oppose une résistance désespérée. Mais pendant cette séquence son entraîneur va littéralement "oublier" son coureur, qui, écoeuré, abandonne la course sur le champ. Dès lors, un Stefan Schafer à l'abattage tout à fait impressionnant va tenir sa position de tête jusqu'à la fin de la course, suivi, à  un demi-tour, par son élégant compatriote, le stayer aux mains nues  Franz Schiewer. Bientôt, l'ex-champion d'Europe Guiseppe Atzeni est tout à fait débordé par le tandem allemand, et rend tour sur tour. Il devra lutter pour ne pas subir le rapproché de son compatriote Joerg et d'Emilien Clère. Sur ces entrefaites, Thomas Steger  quitte la piste, sa visible mission accomplie.  Quelques instants auparavant, Antoine Gaudillat avait mis la flèche, épuisé  jusqu'au malaise  Emilien Clère est à la lutte jusqu'au terme de la course avec Peter Joerg, avant de se faire dépasser à son tour par ce dernier. 

 

Ce championnat d'Europe de demi-fond, organisé sur notre sol pour la première fois depuis soixante-trois années,  restera donc historique pour le demi-fond français, à double titre avec cette  série qualificative remportée par Emilien Clère et une finale avec deux coureurs tricolores.

 

 

 


16/02/2018
1 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI - FOND 2014

Travail réalisé par Patrick Police site STAYER FR

 

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail

devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

Nota : vous pouvez retrouver les palmarès du demi-fond dans le livre "Le demi-fond, Histoire d'une spécialité du cyclisme " ... à part"" 

disponible aux Editions de Phénicie  http://www.leseditionsdephenicie.fr/fr  ou directement via le site !

 

 

 

 

Championnat d'Europe de demi-fond

Samedi et Dimanche 30 et 31 Août 2014 - Vélodrome de Forst (Lausitz) 

  1. Robert RETSCHKE (GER) - entr. Holger EHNERT
  2. Guiseppe ATZENI (CH)  - entr. André DIPPEL
  3. Patrick KOS (P-B) - entr. Willem FACK
  4. Manuel CAZARRO (ITA) - entr. Christian DAGNONI - à 3 t
  5. Emilien CLERE (FRA) - entr. François TOSCANO - à 3 t
  6. Peter JORG (CH) - entr. René AEBI -  à 4 t
  7. Dex GROEN (P-B) - entr. Sam MOOIJ - à 5 t
  8. Edwin SMEULDERS (BEL) - entr. Raymond Persyn - à 6 t
  9. James NOTLEY (GB) - entr. Ralph SCHUMACHER - à 7 t

 

 Classement des qualifications - deuxième manche

  1. Mario BIRRER (CH) - entr. Helmut BAUER
  2. Stefan SCHAFER (GER) - entr. Peter BAUERLEIN
  3. Thomas STAGER (GER) -  entr. Thomas RUDER - à 2 t
  4. Christian KOS (P-B) - René KOS - à 3 t
  5. Antoine GAUDILLAT (FRA) - entr. Alain GAUDILLAT - à 4 t
  6. Michael ALBORN (CH) - entr. Dino REY - à 5 t
  7. Andreas MULLER (AUT) - entr. Heinz SPIELMAN - à 6 t
  8. James HOLLAND-LEADER (GB) -  entr. Uwe SMIT - à 7 t
  9. Guillaume BRASSEUR (FRA) - entr. Christian DIPPEL - à 8 t

 

 

CLASSEMENT  de la Finale - sur 69.2 kms 

  1. Mario BIRRER (SUI) - entr. Helmut BAUER
  2. Stefan SCHAFER (GER) - entr. Peter BAUERLEIN
  3. Patrick KOS (P-B) - entr. Willem FACK
  4. Guiseppe ATZENI (SUI)  - entr. André DIPPEL - à 1 t
  5. Robert RETSCHKE (GER) - entr. Holger EHNERT - à 2 t
  6. Thomas STAGER (GER) -  entr. Thomas RUDER - à 4 t
  7. Manuel CAZARRO (ITA) - entr. Christian DAGNONI - à 6 t
  8. Antoine GAUDILLAT (FRA) - entr. Alain GAUDILLAT  à 11 t

N.C. - Abandon : Christian KOS (P-B) - René KOS

La course : Pour la seconde fois, le Suisse Mario Birrer remporte le titre européen.

A relever également  la qualification en finale d'Antoine Gaudillat, pour la seconde fois consécutive.

La petite finale a été annulée à cause des intempéries.

 

 


22/05/2018
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2013

Travail réalisé par Patrick Police -  site STAYER FR

 

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail

devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

Nota : vous pouvez retrouver les palmarès du demi-fond dans le livre "Le demi-fond, Histoire d'une spécialité du cyclisme " ... à part"" 

disponible aux Editions de Phénicie  http://www.leseditionsdephenicie.fr/fr  ou directement via le site !

 

 

CHAMPIONNAT D’EUROPE DE DEMI-FOND 2013

Vendredi et Samedi 23 et 24 Août - Nuremberg Reichelsdorfer Keller

 

 

Vendredi 23 Août

Qualifications 1ère manche

  1. Guiseppe ATZENI (CH) - entr. André Dippel (ALL) – en 33’24’’ – 71.86 km/h
  2. Marcel Barth (ALL) - entr. Karsten Podlesch (ALL) – à 1 t
  3. Florian Fernow (ALL)- entr. Peter Bauerlein (ALL) – à 1 t
  4. Antoine Gaudillat (FRA) - entr. Alain Gaudillat (FRA) – à 1 t
  5. Matt Gittings (G-B) - entr. Gehrard Gessler (ALL) – à 2 t
  6. Benoît Daeninck (FRA) - entr. André De Raet (BEL) – à 3 t
  7. Dex Groen (P-B) - entr. Cees Stam (P-B) –à 3 t 

N.C. : Onderj Vobora (RTC) - entr. Christian Dippel (ALL) : éliminé + de cinq tours de retard 

La course : Dans cette manche ultra-rapide (71,86 Km/h de moyenne), Alain Gaudillat déjouera tous les pièges, profitant des dépassements des ténors pour amener Antoine Gaudillat à la qualificative première place, place qu’il faudra défendre une fois la ligne d’arrivée franchie, tant ça discutera et réclamera, côté entraîneurs allemands, pas habitués à voir des français à pareille place ! Après une exaspérante attente, le verdict des commissaires tombait enfin, comme un augure favorable : Antoine Gaudillat, quatrième, qualifié pour la finale ! Déception pour Benoît Daeninck, sixième qui a payé cash les remous du premier quart d’heure. Mais le champion de France ne va pas tarder à se consoler. 

 

Qualifications - 2ème manche

  1. Thomas Maag (CH) - entr. René Aebi (CH) – en 33’ 36’’- 71.43 km/h
  2. Mario Birrer (CH) - entr. Helmut Baur (CH) – même tour
  3. Robert Retschke (ALL) - entr. Holger Ehnert (ALL) – même tour
  4. Matthé Pronk – entr. Sam Mooij (P-B) – à 1 t
  5. Richard Faltus (RTC) – entr. Johannes Fuchs (ALL) – à 1 t
  6. Emilien Clère (FRA) – entr. François Toscano (FRA) – à 2 t
  7. Christian Kos (P-B) – entr. René Kos (P-B) – à 2 t
  8. Edwin Smeulders (BEL) - entr. Raymond Persyn (BEL) – à 4 t

 N.C.: James Holland Leader (G-B) - entr. Uwe Smit (P-B) - éliminé + de cinq tours de retard 

La course : La deuxième qualification aura le mérite de dégager les Suisses Maag et Birrer du lot. Ils apparaissent d'ores et déjà  comme les épouvantails du lendemain,  tout comme  le Hollandais Matthé Pronk, aux accélérations  impressionnates. Emilien Clère ne peut faire mieux que sixième (il finit cinquième en réalité de cette manche) 

 

FINALE 

  1. Mario Birrer (CH) - entr. Helmut Baur (CH – 72.72 km/h (1h 24’’)
  2. Florian Fernow (ALL)- entr. Peter Bauerlein (ALL) – même tour
  3. Guiseppe ATZENI (CH) - entr. André Dippel (ALL) – même tour
  4. Robert Retschke (ALL) - entr. Holger Ehnert (ALL) – même tour
  5. Marcel Barth (ALL) - entr. Karsten Podlesch (ALL) – à 3 t
  6. Antoine Gaudillat (FRA) - entr. Alain Gaudillat (FRA) - à 5 t

N.C. : Thomas Maag (CH) - entr. René Aebi (CH) / Matthé Pronk – Sam Mooij (P-B) : éliminés + de cinq tours de retard 

La course : Lors des "warm-up" le stayer helvétique Mario Birrer avit fait forte impression (on l'a pointé sur la piste à 120 km/h sur un sprint !)

Jusqu'à la mi-course, l’équipage Gaudillat  croise dans le tour des premiers, à 80-85 compteur, le stayer français tricotant sans faiblir jamais un judicieux 66 x 14 (contre les 67 voire 68 x 14 des autres finalistes).

Pourtant, il ne pourra jamais ébrécher le muret défensif érigé par les allemands Retschke et Barth, ici en protection rapprochée de Florian Fernow.

Marcel Barth fermera d'ailleurs  le passage à quiconque tentera de se dédoubler.  

Devant Florian Fernow et Mario Birrer s’envoient de sévères secousses, au terme desquelles le Suisse aura le dernier mot ( moyenne : 72,72 Km/h sur l’heure), remportant en terre allemande son premier titre de champion d'Europe. Il aura impressionné son monde, d'autant que jamais auparavant il n'avait exposé un pareil rendement.   

 

Petite Finale

  1. Benoît Daeninck (FRA) - entr. André De Raet (BEL) - 70.52 km/h (34’2”)
  2. Emilien Clère (FRA) – entr. François Toscano (FRA) – même tour
  3. Dex Groen (P-B) - entr. Cees Stam (P-B) – même tour
  4. Richard Faltus (RTC) – entr. Johannes Fuchs (ALL) – à 1 t
  5. Onderj Vobora (RTC) - entr. Christian Dippel (ALL) – à 1 t
  6. Edwin Smeulders (BEL) - entr. Raymond Persyn (BEL) – à 2 t
  7. Matt Gittings (G-B) - entr. Gehrard Gessler (ALL) – à 2 t
  8. Christian Kos (P-B) – entr. René Kos (P-B) – à 3 t
  9. James Holland Leader (G-B) - entr. Uwe Smit (P-B) - à 7 t

 La courseCourue  avant la grande finale pour cause de météo menaçante,  elle est entamée tambour battant par Emilien Clère, qui, partant de la troisième position, mènera la ronde  jusqu’à ce qu’à quarante tours de la fin. Benoît Daeninck viendra alors lui ravir le commandement pour ne plus le lâcher jusqu’à l’arrivée.

Dans les gradins - et aussi sur les bords de la piste - on applaudit au magnifique festival des deux français, salué par une interminable ovation leur prestation, Emilen Clère décrochant la palme  à l’applaudimètre. 

 

 

 _D300s0686.jpg

photo www2eight.de

 

 


23/05/2018
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT D'EUROPE 2010

Travail réalisé par Patrick Police - STAYER FR

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

 

 

 

Vendredi, Samedi et Dimanche 15,16 et 17 Octobre - Sportpaleis Alkmaar

 

Séries qualificatives : les deux premiers de chacun sont qualifiés pour la finale

Vendredi 18h30 - 1ère qualification sur 40 km

  1. Guiseppe Atzeni  (CH) - entr. André Dippel (GER) - les 40 km en ..
  2. Jan Simek (RTC) - entr. Peter Bauerlein (GER) - à ..
  3. Timo Sholz (GER) - entr. Karsten Podlesch (GER) - à ..
  4. Matte Pronk (P-B) - entr. Cees Stam (P-B) - à ..
  5. Reto Frey (CH) - entr. Robert Buchman (CH)

Vendredi 19h30 - 2ème qualification sur 40 km

  1. Patrick Kos (P-B) - entr. Willem Fack (P-B) - les 40 km en ..
  2. Mario Vonhof (GER) - entr. Dieter Durst (GER) - à ..
  3. Mario Birrer (CH) - entr. Felix Weis (CH) - à ..
  4. Richard Faltus (RTC) - entr. Thomas Baur (GER) - à ..
  5. Emilien Clère (FRA) - entr. François Toscano (FRA) - à ..

Vendredi 20h30 - 3ème qualification sur 40 km

  1. Bob Stopfler (P-B) - entr. Sam Mooij (P-B) - les 40 km en ..
  2. Peter Joerg (CH) - entr. René Aebi (CH) - à ..
  3. Marcel Möbus (GER) - entr. Helmut Baur (GER) - à ..
  4. James Holland-Leader (G-B) - entr. Graham Bristow (G-B) - à ..
  5. Antoine Gaudillat (FRA) - entr. Alain Gaudillat (FRA) - à ..

Repêchage : le vainqueur est qualifié  pour la finale

Samedi 19h20 - 1er repêchage sur 40km

  1. Timo Scholz (GER) - entr. Karsten Podlesch (GER) - les 40 km en 38'25"
  2. Reto Frey (CH) - entr. Robert Buchman (CH)  - à 1 t
  3. Richard Faltus (RTC) - entr. Thomas Baur (GER) - à 2 t
  4. Emilien Clère (FRA) - entr. François Toscano (FRA) - à  7t
  5. James Holland-Leader(G-B) -  entr. Graham Bristow (G-B) - à10t

Samedi 20h10 - 2ème repêchage sur 40 km

  1. Marcel Möbus (GER - entr. Helmut Baur (GER) - les 40 km en 38'39".
  2. Matte Pronk (P-B) - entr. Cees Stam (P-B) - dans le même tour
  3. Mario Birrer (CH) - entr. Felix Weis (CH) - à 9t
  4. Antoine Gaudillat (FRA) - entr. Alain Gaudillat (FRA) - à 10t

 

Dimanche 17 Octobre - 14h 00 - Petite finale (places de 9 à 16) sur 40 km

  1. Matte Pronk (P-B) - entr. Cees Stam (P-B) - les 40 kms en 38'40"
  2. Reto Frey (CH) - entr. Robert Buchman (CH) - à 1t
  3. Mario Birrer (CH) - entr. Felix Weis (CH) - à 3t
  4. Richard Faltus (RTC) - entr. Thomas Baur (GER) - à 4t
  5. Emilien Clère (FRA) - entr. François Toscano (FRA) - à 4t
  6. Antoine Gaudillat (FRA) - entr. Alain Gaudillat (FRA) - à 5t
  7. James Holland-Leader (G-B) - entr. Graham Bristow (G-B) - à 5t

 

Dimanche 17 Octobre - 15h35 - Finale sur 1 heure

  1. Guiseppe Atzeni (CH) - entr. André Dippel (GER) - 61 kilomètres dans l'heure
  2. Patrick Kos (P-B) - entr. Willem Fack (P-B) - dans le même tour
  3. Bob Stopfler (P-B) - entr. Sam Mooij (P-B) - à 1t
  4. Marcel Möbus (GER) - entr. Helmut Baur (GER) - à 2t
  5. Peter Joerg (CH) - entr. René Aebi (CH) - à 3 t
  6. Jan Simek (RTC) - entr. Peter Bauerlein (GER) - à 3 t
  7. Timo Sholz (GER) - entr. Karsten Podlesch (GER) - à 4t
  8. Mario Vonhof (GER) - entr. Dieter Durst (GER) - à 5t

La course : Elle se résume à un long travail préparatoire de Bob Stopfler qui, en éclaireur va pendant près de quarante minutes, étouffer toute tentative de dépassement de ses adversaires. Mais Atzeni procède à un long rapproché et porte l'estocade. Au prix d'une seule -mais intense- accélération, il déborde Stopfler.

Il  résistera jusqu'au terme de la course  aux accélérations de Patrick Kos.

Ce dernier après l'arrivée est terrassé par les crampes, tous les conccurents terminant dans un était d'épuisement avancé.

  

 

Patrick Police

Site STAYER FR

 


07/11/2017
0 Poster un commentaire

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND PROFESSIONNELS 2008

 

Travail réalisé par  Patrick Police - site STAYER FR

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail

devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2008

Sportpaleis Alkmaar - Vendredi 17 Octobre

 

Qualification - 1ère manche sur 30 km (120 tours) - 14h30

  1. Tim Van der Zenden - entr. Cees Stam (P-B) - les 30 km en 28'43"65 (moy. 62.681 km/h)
  2. Raymond Rol - entr. Sam Mooij (P-B)
  3. Timo Scholz - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  4. Guiseppe Atzeni - entr. André Dippel (CH)
  5. Mickael Buffaz - entr. Marc Pacheco (FRA) - à 1 t
  6. Christoph Breuer - entr. Helmut Baur (ALL) à 2 t

N.C : Luc Vloemans - entr. André Deraet (BEL)

La course : Les Hollandais Van Der Zenden et Rol sont souverains d’aisance; derrière eux, Scholz et Atzeni verrouillent leurs places qualificatives. Passer ce dernier rideau : mission impossible. Mickael Buffaz et  l’Allemand BREUER s’y casseront les dents. 

 

 

Qualification - 2ème manche sur  30 km (120 tours) - 15h10

  1. Reinier Honig - entr. Bruno Walrave (P-B) - les 30 km en 29'40"49 (moy. 60.674 km/h)
  2. Peter Jorg - entr. René Aebi (CH)
  3. Mario Vonhof - entr. Dieter Durst (ALL)
  4. Eric Schwarzer (ALL) - entr. Roberto Puttini (CH)
  5. Mario Birrer (CH) - entr. Dieter Durst (ALL)
  6. Antoine Gorichon (FRA) - entr. Raymond Persijn (BEL)
  7. Oliver Vrchoticky (AUT) - entr. Thomas Baur (ALL)

 La courseC'est une guerre de placement de dix  minutes à peine, au cours de laquelle le Suisse Peter Jorg, derrière un Honig intouchable, a le dernier mot,  puis cent tours sans plus qu’aucun changement n’intervienne … L’ accélération finale, alors que quinze tours restent à boucler, du Suisse Mario Birrer et d’Antoine Gorichon n’y changera rien … Les places acquises  par les quatre premiers se révèleront inexpugnables. 

 

Finale 9 à 16 sur 30 km (120 tours) - 19h 25

  1. Christoph Breuer - entr. Helmut Baur (ALL) - les 30 km en 29'3"32 (moy. 61.962km/h)  
  2. Mario Birrer - entr. Roberto Puttini (CH)
  3. Mickael Buffaz - entr. Marc Pacheco (FRA) - à 1 t
  4. Antoine Gorichon - entr. Raymond Persijn (BEL) - à 2 t
  5. Oliver Vrchoticky (AUT) - entr. Thomas Baur (ALL) - à 2 t

N.C : Luc Vloemans - entr. André Deraet (BEL)

 

La course : l’Allemand Christof Breuer prend immédiatement la tête, Mickael Buffaz et Antoine Gorichon placés derrière lui, mais dans l'impossibilité de hausser leur cadence. Le Suisse Mario BIRRER va revenir se placer dans le dos de BREUER vers le quatre vingt-dixième tour, après avoir surmonté un bref moment de dépression initial … Une accélération du Suisse à quarante tours de l’arrivée  va avoir pour conséquence un changement de rythme de Breuer, qui va doubler dès lors tous ses suivants.

Breuer, avec cette victoire, prouve que son passage à vide des qualifications n’était qu’une péripétie, et qu’il avait sa place en  finale.

 

 

FINALE 1 à 8 sur une heure - 21 h

 

  1. Timo Scholz - entr. Peter Bauerlein (ALL) - 60.5 km dans l'heue (242 tours)
  2. Reinier Honig - entr. Bruno Walrave (P-B)
  3. Peter Jorg - entr. René Aebi (CH) - à 2 t
  4. Tim Van der Zenden - entr. Cees Stam (P-B) - à 2 t
  5. Mario Vonhof - entr. Dieter Durst (ALL) - à 2 t
  6. Eric Schwarzer - entr. Christian Dippe (ALL) - à 3 t

N.C : Guiseppe Atzeni (CH) - entr. André Dippel (ALL) (incident moto); Raymond Rol - entr. Sam Mooij (P-B)

 

La course :  Les tours défilent, emmenés par le massif stayer allemand Mario Vonhof et son compatriote Schwarser,  lorsqu’à vingt-cinq minutes de la fin,  Timo Scholz, placé jusque là en troisième position derrière ses deux compatriotes, accélère insidieusement … 13’’5 le tour au chrono … e

Preuve que tous les coureurs en piste ne devaient pas être loin de leur maximum, personne, à l'exception de Reinier Honig, placé idéalement derrière Scholz en embuscade, ne peut dès lors suivre.  Un peu plus loin, Mario Vonhof et le Suisse Peter Jorg résistent de leur mieux .

A dix minutes de la fin,  Mario Vonhof, en suffocation depuis quelques tours, sombre lentement … Peter Jorg, formidable lutteur, lui ravit alors la troisième place, et la défend des  accélérations du Hollandais Van der Zenden, vite en sur-régime. Raymond Rol, si impresionnant en qualification, se retire : il aura  été très terne dans une finale où il n’aura fait que jouer le serre-file.

A cinq minutes de la fin, Reinier Honig se crispe, et tente un ultime effort pour combler les maudits vingt à trente mètres qui le séparent du tenant du titre.

Mais Timo Scholz prévient cette poussée en accélérant lui-même. Dès lors, la course est faite.

 

 

Patrick Police

Site STAYER FR

 


17/11/2017
0 Poster un commentaire