STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNATS DE FRANCE F.S.G.T.


PALMARES DES CHAMPIONNATS DE FRANCE F.S.G.T. (2)

 

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.T DE DEMI-FOND  1934

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 26 Août

1- … Duplan C.S.O Nord-Est   Bravard 56'02"1/5

2- Robert Pouessel Bijou-Sport à 1 tour 400 m

3- … Rouhier A.S.A Boucherie à 3 tours

4-… Smont C.S Croissant à 3 tours   8 m

5- … Rouquet C.O Parisien à 6 tours

La course : Grosse supériorité de Duplan qui double  tous ses adversaires. Seul Pouessel 

repousse à de nombreuses reprises les assauts de Duplan et ne cède qu'à la fin.

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE U.S.S.G.T DE DEMI-FOND  1931

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 18 octobre

1- Lucien Piednoir  Pédale Maisonnaise 44'25"2/5

2-Robert Ramet CC Vitry

3- … Klein  Bagnolet-Sportif

4-… Moret  CS Belleville

La course : Au départ , Klein prend la tête devant Moret, Piednoir et Ramet. Ce dernier est  abandonné par sa moto et perd 1 tour 1/2.

Finalement, il change de moto, attaque Klein et se dédouble. Piednoir et Moret en profitent pour se porter aux 2 premières places.

Piednoir mêne devant Moret, Klein et Ramet. A 1 tour de la fin, Moret se relève prématurément , n'ayant pas attendu le signal de la cloche

et il se fait passer par Klein qui lui ravit la seconde place . Ramet est classé 4ème.                                

Décision de la Commission le 20 Novembre : une erreur s'est produite dans le pointage des tours perdus et repris

dans le championnat des stayers et la commission a décidé de modifier le classement comme suit : 

1 Piednoir 2 Ramet 3 Klein 4 Moret

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE U.S.S.G.T DE DEMI-FOND  1932

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 4 septembre

1- Henri Gonon U.S.O 12ème   Bravard 51'00"4/5

2- Lucien Piednoir Pédale Maisonnaise Marcel Grelinger à 400 m

3- Robert Ramet  C.C Vitry F. Van Ingelghem à 1 tour

4-  … Bonnin Pédale Maisonnaise à 1 tour 200 m

5- … Henry U.S.O 12ème à 1 tour 300 m

La course : Gonon ne donna jamais l'impression d'être à l'ouvrage, suivant sans difficulté toutes les allures que lui imposa son entraîneur Bravard.

Il céda toutefois le commandement à Piednoir, mais le tenant du titre attaqua trop tard et, victime d'une crevaison au 40ème km,

son avance n'était pas suffisante à ce moment et il perdait le bénéfice de son effort au  profit de Gonon qui  filait dès lors vers la victoire.

Bonnin était loin de sa  meilleure forme  et  Ramet fut accidenté deux fois. Quant à Henry, il tourna allègrement mais n'inquiéta  personne.        

 

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE U.S.S.G.T DE DEMI-FOND  1933

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 3 septembre   

1- Henri Gonon U.S.O. 12ème   Bravard 55'29"4/5

2- … Kaluza U.S.O. Sud à 300 m

3-  … Audin C.S. Belleville à 3 tours

N.C.-   …Gamet U.S.O.  Sud Abandon (chute)

La course : Gonon, après un départ très rapide s'est montré le meilleur ce dimanche en résistant aux assauts

de tous ses adversaires qui s'épuisèrent un à un.

Gamet tomba à deux reprises et fut transporté à l'hôpital.

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE U.S.S.G.T DE DEMI-FOND  1934

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 2 septembre

1- Raymond Gentis U.S.O 12° Marcel Grelinger 52'25"2/5

2- Henri Aumont U.S.O 12°   Bravard à 1 tour 250 m

3- … Duplan U.S.O 12°   Emeriau  à 1 tour 300 m

4- Kléber Louton U.S.O Sud    Ramet à 3 tours

5- … Soupault C.S Belleville   Fromage à 4 tours

6- … Santoprête  E.P.Pré-Gervaisienne   Delbard à 6 tours

La course : Ordre de départ : Aumont, Santoprête, Louton, Duplan, Soupault, Gentis. Louton prend un départ trop rapide,

et  lutte pendant de nombreux tours  avec Duplan qui finit par passer.  Duplan mène alors jusqu'au quarantième km

(les 10 km en 10'19"; 20km en 20'39"; 30 km en  31'05"). Après 20 km, Gentis entame la lutte et vient talonner 

Duplan, attendant la  défaillance de ce dernier, ce qui se produit.Gentis prend alors la tête pour tourner autour de ses adversaires, fatigués et démoralisés.     

                                         

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.G.T DE DEMI-FOND  1935

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 15 septembre

1- Henri Pévrier C.S Belleville Robert Deblois 51'33"3/5

2-  … Taupin E.S.O Villeparisis à 3 tours

3-  … Lotz U.S.O XI° à 4 tours

4-  … Lahaix  C.S.Croissant 5°  à 6 tours

N.C.- Robert Pouessel C.S.Croissant 5°  Abandon

La course : La réunion est retardée jusqu'à 16 heures par une copieuse averse. 

Ordre de départ : Lahaix, Pouessel,  Taupin, Pévrier,Lotz.

Dès le début, Pévrier et Lotz remontent aux deux premières places.

Pévrier prend le large, talonné par  Lotz et tous deux doublent leurs adversaires.

Pouessel, souffrant, est relégué en  dernière position , perd deux tours et abandonne au quinzième km.

Vers les 20 km , Pévrier attaque Lotz et lui prend un tour après un long coude-à-coude; tous deux décollent et Lahaix profite pour se dédoubler.

Mais Pévrier le repasse  peu après. A la mi-course, Pévrier précède Lotz de 1 tour et 200 m , Taupin de  1 tour et 300 m , Lahaix de 2 tours.

Taupin attaque Lotz et prend la seconde place. Dans la seconde moitié de la course, Pévrier tourne autour de ses trois adversaires.                                                       

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.G.T DE DEMI-FOND  1936

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 13 septembre

1- Jean Grenier A.C. XIème Abel Henry 51'39"4/5

2- … Taupin  C.S. Belleville à   1 tour  10 m

3-  … Lahaix  C.P. Croissant-5° à   3 tours

4-  … Pévrier  C.S. Belleville à   6 tours

5- … Reverdy U.S.O. 13ème à   7 tours

6- … Léger  J.S.O. B à 10 tours

La course : Après de multiples péripéties, et le duel qu'il livra à Taupin après la mi-course,

Grenier se montra  supérieur et triompha dans un temps qui approche le record fédéral 

en tournant autour de ses adversaires.

Lahaix semblait en bonne condition et opposa une farouche résistance au début , mais  il dut changer deux fois de machine. Pévrier, Reverdy et Léger furent surclassés.

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.G.T DE DEMI-FOND  1937

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 29 août

1- Marcel Baroux  E.P. Pré-Gervaisienne    Genesty 50'08"

2- … Fournier  E.P. Pré-Gervaisienne    Brieux à   6 tours

3- André Thibout V.C. Bondy Robert Deblois à 10 tours

N.C.- Honorio D'Andrea E.S.T. Ivry Abandon

N.C.-   Druot U.S.O. 18ème Abandon

N.C.- Auguste Desvarenne A.C. XIème Abandon

La course : Ordre de départ : Thibout, D'Andréa, Desvarenne, Druot, Baroux  et Fournier.

Baroux remonte le lot et passe en tête au quatrième tour. Baroux double successivement Druot et Desvarenne;

Thibout n'est pas à son affaire et il  est doublé par Baroux au dix-septième tour.

Aux 10 km (10'00"2/5), Baroux prend un second tour à Druot et "saute" également Fournier.

Desvarenne abandonne sur crevaison. Baroux continue de tourner autour de ses  adversaires.

Il double D'Andrea et passe seul en tête  avec un tour d'avance sur son premier concurrent.

Aux 15 km (14'56"3/5), Druot perd  un troisième tour.

Au 34ème tour Thibout s'arrête. Baroux casse sa chaine, perd un tour et D'Andréa prend le

commandement. Thibout remonte en piste avec six tours de retard . A la mi-course, Druot abandonne.

Baroux a repris  la tête. D'Andréa, fatigué est passé par Fournier, mais il revient à l'attaque  avec courage et reprend sa seconde place.

Baroux atteint les 30 km en  30'07" et en superbe condition prend un tour  à D'Andréa qui, découragé, abandonne.

Il n'y a plus que trois coureurs en piste, Fournier est à 3 tours et Thibout à 7 tours.

Baroux poursuit sa ronde et accumule les tours sur ses suivants, d'autant qu'à quatorze tours de la fin, Thibout est de nouveau accidenté et perd trois tours. A trois tours de l'arrivée , Baroux doublE encore Fournier et Thibout.   

                                                                                                                  

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.G.T DE DEMI-FOND  1938

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 18 septembre

Grand Prix de la ville de Maisons-Alfort                                                         

1- Henri Aumont U.S.O. 12ème – entr. …   Sallard 50'27"4/5

2- Gabriel Viratelle A.C. XIème – entr. Abel Henry à   1 tour  250 m

3- Auguste Desvarenne A.C. XIème - à   4 tours 100 m

4-  … Transvocz E.P. Pré-Gervaisienne - à   6 tours 180 m

5- Eugène Garnier  V.C. Bondy - à 10 tours

6- …   Loudéac J.S. Saint-Ouen - à 10 tours 500 m

La course : Dès le départ, Viratelle et Desvarenne se livrent à une bataille effrénée, mais au dixième km,

Aumont vient se mêler à la lutte et à belle allure s'impose de plus en plus nettement.

En très grande forme, Aumont domine la  suite de l'épreuve pour triompher  magistralement

avec plus d'un tour d'avance sur Viratelle qui fut son concurrent le plus sérieux, tandis que Desvarenne accusait un net fléchissement.     

                                  

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.G.T DE DEMI-FOND  1939

Paris Vélodrome municipal du Bois-de-Vincennes  50 km - Dimanche 30 juillet

1- Gabriel Viratelle A.C. XIème – entr. Abel Henry 51'33"

2- Marceau Caborderie J.S. Suresnoises - à   150 m

3- Henri Aumont U.S.O. 12ème - à   3 tours 400 m

4- Louis Dupriez E.S. Bolivar - à 11 tours

5- André   Iris J.S. Suresnoises - à 14 tours

N.C-  Fournier Abandon

La course : Ordre de départ : Aumont, Dupriez, Caborderie, Fournier, Viratelle et Iris.

Au bout de cinq tours, Viratelle est en tête, devant Caborderie et Aumont. Fournier, victime d'une crevaison, abandonne.

Au treizième tour Viratelle double Dupriez et Iris et il a 250 m d'avance  sur Caborderie qui saute également Dupriez et Iris. 

Dupriez  ravit la quatrième place à Iris.

Au vingt-deuxième tour, Viratelle prend un second tour  à Dupriez  et Iris, et il a Aumont  en point de mire.

Caborderie  se rapproche. Au trentième tour, Viratelle s'apprête à passer Aumont, mais il décolle et Caborderie passe en tête.

Iris abandonne après crevaison. A la mi-course, Viratelle revient sur Caborderie, le fait  décoller et reprend le commandement,

les 25 km en 24'45"4/5. Au soixantième tour, Viratelle rejoint Aumont et tous deux se livrent à un chassé-croisé.

Aumont, s'étant incliné, repart à l'attaque et réussit à se dédoubler mais au 68ème tour, il décolle sur la deuxième attaque de Viratelle.

Au 76ème tour, Viratelle prend un deuxième tour  à Aumont mais une nouvelle fois, celui-ci repasse devant.

Dupriez est victime d'une  crevaison et perd deux tours.

Viratelle atteint les 40 km en 40'25"1/5, toujours suivi de Caborderie dans le même tour , et Aumont à 1 tour, en point de mire.

Plus que douze tours, Viratelle se rapproche, c'est le coude-à-coude et cette fois Aumont décolle et concède enfin le second tour.

A six tours de la fin, Viratelle réussit à prendre un troisième tour à Aumont.

Caborderie s'est maintenu dans une belle course d'attente, à 150 mètres de Viratelle.          

 


09/10/2017
0 Poster un commentaire

PALMARES DES CHAMPIONNATS DE DEMI-FOND F.S.G.T. (1)

 

PALMARES DES CHAMPIONNATS ET CRITERIUMS

NATIONAUX  F.S.G.T DE DEMI-FOND

- Réalisation : François Bonnin -        

Nota : toute reproduction de ce travail (complète ou partielle) devra l’objet d’une demande préalable auprès de STAYER FR (adresse e mail du site)

          

 

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.G.T DE DEMI-FOND 

IMG_20170713_0001.jpg

  photo collection François Bonnin

------------------------------------

 

 Création : 1935

 Origine et antériorité : Les championnats fédéraux de Demi-Fond des deux fédérations omnisports ouvrières issues de l’ancienne

Fédération Sportive du Travail (F.S.T.), la F.S.T. et l’U.S.S.G.T. , disputés entre 1927 et 1934.

 

APERCU HISTORIQUE

La F.S.G.T. (Fédération Sportive et Gymnique du Travail) , a été créée en 1934 par la réunification des deux organisations sportives ouvrières :

-  La F.S.T. (Fédération Sportive du Travail)

 -  L’U.S.S.G.T. (Union des Sociétés Sportives et Gymniques du Travail)

  

Aux origines du sport ouvrier, les premières sociétés  apparaissent  entre 1900 et 1907, en Alsace, dans l’Aube et surtout en région parisienne

et forment en  1908  la Fédération Sportive Athlétique Socialiste (F.S.A.S.), union fondatrice dont l’élan se trouve brisé par la première

guerre mondiale. La paix restaurée voit la renaissance du mouvement avec la fondation de la première F.S.T. Mais l’unité est remise

en cause par la scission politique du Parti Socialiste S.F.I.O., lors du congrès de Tours en décembre 1920.

 

Vont alors coexister , durant près de quinze  années la F.S.T., affiliée à L’I.R.S. (Internationale Rouge du Sport qui siège à Moscou)

et la F.S.T., affiliée à l’ I.S.O.S. (Internationale Sportive Ouvrière Socialiste, sise à Lucerne); cette dernière devient en 1925, l’U.S.S.G.T.

A l’inverse, dans le contexte des évènements de février 1934, la dynamique unitaire du Front Populaire conduit les deux

fédérations sportives vers la réunification, laquelle est scellée lors du congrès de Paris, tenu à  la salle de la « Grange-aux-Belles »,

le 25 décembre 1934.

 

Devenue l’U.S.G.T., (Union Sportive et Gymnique du Travail)   durant les années de guerre et d’occupation, la F.S.G.T.

retrouve sa place dans le mouvement sportif français dès septembre 1944. Les championnats nationaux cyclistes

de la nouvelle fédération réunifiée, créés dès 1935  sur piste, sur route et en cyclo-cross, sont donc les  héritiers

des anciens championnats organisés par la F.S.T. (1919-1934) et l’U.S.S.G.T (1926-1934).

 

Le championnat de demi-fond, créé en 1927 à la F.S.T se disputait avec entraînement par moto commerciale,

habituellement sur 50 km.

 

Toutes  les éditions, sauf celle de 1945 (Lyon),  se déroulèrent à Paris sur la piste municipale du Bois-de-Vincennes.

Elles ne comportaient pas d’épreuve qualificative, toutes se sont disputées par finale directe , opposant de trois

à six coureurs sélectionnés par les commissions fédérales sur la base des résultats de la saison. Seules les dernières  

organisations  du  critérium national entre 1945 et 1949 virent s’aligner des concurrents de Province, toutes les autres

furent exclusivement disputées par des coureurs de région parisienne. 

 

  

1927-1929 et 1934 :Championnat de France F.S.T de Demi-Fond

 1931-1934 Championnat de France U.S.S.G.T de Demi-Fond

 1935-1939 Championnat de France F.S.G.T de Demi-Fond

1942-1943 Critérium Fédéral U.S.G.T de Demi-Fond (non homologué)

 1944-1947 et 1949 Critérium National F.S.G.T de Demi-Fond

 

Les éditions 1947 et 1949 figuraient au programme de la réunion d’attente de l’arrivée du Grand  Prix de l’Humanité.

 

Non organisé après 1950

 

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.T DE DEMI-FOND  1927

Paris Vélodrome Municipal du Bois-de-Vincennes  

50 km - Dimanche 31 août      

Grand Prix de "L'Humanité"-

Prix fédéral de demi-fond 

 

1- Louis Leclerc

C.A.S. XX°

   

2- ...  Chausset

   

à 350 m

3- Marcel Grelinger

Choisy-le-Roi

 

à 9 tours

La course : Leclerc prend le commandement, suivi de   Grelinger et Chausset. Au quatrième  tour, Grelinger porte son attaque,

mais il crève   à la sortie du virage et ne peut éviter la chute. Malgré ses blessures, il continue, très applaudi. La lutte se  poursuit

entre Leclerc et  Chausset. Chausset est distancé, mais il résiste aux attaques répétées de Leclerc et n'est pas doublé.

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.T DE DEMI-FOND  1928

Paris Vélodrome Municipal du Bois-de-Vincennes  

50 km - Samedi 29 septembre       

1- Louis  Leclerc

C.A.S XX°

 

47'18"

2- ...  Chaignon

     

3- ...   Chausset

     

4-Marcel Grelinger

     

La course : Leclerc renouvelle sa victoire de l'an dernier, malgré une belle défense de Chaignon.  

            

CHAMPIONNAT DE FRANCE F.S.T DE DEMI-FOND  1929

Paris Vélodrome Municipal du Bois-de-Vincennes  

50 km - Dimanche 6 octobre      

1- Maurice Kropp

U.S.T. Ivry

 

51'22"1/5

2 - Jules Tophin

C.S. Croissant

 

à 1 tour

3 - ... Gérin

U.S.T. Ivry

 

à 6 tours

4- Louis Leclerc

C.A.S. XXème

 

à 8 tours

N.C.- ... Chausset

   

Abandon

La course : ordre de départ : Tophin, Leclerc, Chausset, Kropp, Gérin. Gérin remonte tous ses rivaux et prend la tête, mais il doit bientôt la céder à Kropp

qui mène aux 10 km (10'53"). Kropp attaque et double successivement Chausset , Leclerc et Gérin. Chausset et Leclerc perdent un deuxième tour tandis que  Tophin,

seul à rester dans le même  tour se rappproche du leader qui atteint   les 20 km en 20'59". La lutte se poursuit  jusqu'au trentième kilomètre, ou Kropp précède Tophin  de 400 m,

Gérin de 2200 m,  Chausset de 3000 m, qui abandonne après crevaison. Le leader  se rapproche de Tophin qui tente de   s'enfuir mais pour peu de temps car il décolle. Kropp,

qui  a doublé tous ses adversaires aux quarante kilomètres (40'45") , est alors seul en   tête  jusqu'à la fin. Gérin parvient à se dédoubler une fois sur Kropp. 

 

1930-1933 : Pas disputé.

 

   

  

 
 

  

 

                                                   

  

 
 

  

 
 

  

 

                    

  

 
 

 


05/10/2017
0 Poster un commentaire