STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2007

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2007

Sporpaleis Alkmaar (P-B) - vendredi 19 Octobre

 

 

 

Qualifications - 1ère manche sur 30 km - 14h30

  1. Timo Scholz - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  2. Reinier Honig - entr. Sam Mooij (P-B)
  3. Mario Vonhof - entr. Dieter Durst (ALL)
  4. Reto Frey - entr. Felix Weis (CH) - à 1 t
  5. Jan Ramsauer - entr. René Aebi (CH) - à 1 t
  6. Richard Faltus (RTC) - entr. Gerhard Gessler (ALL) - à 2 t
  7. Emilien Clère - entr. François Toscano (FRA) - à 3 t

La course : La première manche est emballée par Reinier Honig, le champion de Hollande, qui  torune à 13 sec. 2 au tour. 

Avec obstination, dans son style un peu ramassé, il garde le commandement en conservant une cadence infernale,  jusqu’à trente tours de la fin, moment choisi par l’ Allemand Timo Scholz, jusqu'ici en embuscade, pour  lui ravir la position de tête.

En ce qui concerne nos couleurs, Emilien Clère, après un départ très crane dès la prise des entraineurs (il partait de de la pire des positions, la septième), qui le voit doubler le tchèque Faltus et l’ Allemand Vonhof, va progressivement être étouffé par l'intensité du  rythme imprimé par les leaders.       

Derrière Scholz et Honig, le volumineux allemand Vonhof se qualifie ainsi que le Suisse Reto Frey, qui décroche la  quatrième place au prix de gros efforts …

Exit donc Jan Ramsauer, Richard Faltus et Emilien Clère …

 

Qualifications - 2ème manche sur 30 km - 15h10

  1. Peter Jorg - entr. Robert Buchman (CH)
  2. Raymond Rol - entr. Bruno Walrave (P-B) - à 1 t
  3. Eric Schwarser - Christian Dippel (ALL) - à 1 t
  4. Patrick Kops - entr. Jan Wilhem Fack (P-B) - à  1t
  5. David Derepas - entr. Bernard Filiatre (FRA) - à 1 t
  6. Edwin Smeulders - entr. Raymond Persijn (BEL) - à 3 t
  7. Oliver Vrchoticky (AUT) - entr. André Dippel (ALL) - à 5 t

 La course :  Au bout de six  tours, Peter Jorg, parti en trombe, a déjà rattrapé Oliver Vrchoticky, parti pourtant lui aussi sur les chapeaux de roue.

Le retour du Hollandais Raymond Rol sur le Suisse se soldera par un échec, Peter Jorg mettant tous  ses adversaires à un tour.

David Derepas, qui a hérité de la pire des positions au départ, la dernière, butera constamment sur le mur formé par les Hollandais  Rol et Kops et le champion d’ Allemagne Schwarzer. David Derepas s'attache pourtant à mettre sous pression trente tours durant le dernier du quatuor de tête, le Hollandais Kops. En vain.

Les deux coureurs français disputeront donc la  petite finale.

 

Finale 9-16  - sur 30 km - 19h40

  1. Jan Ramsauer - entr. René Aebi (CH)
  2. David Derepas - entr. Bernard Filiatre (FRA)
  3. Richard Faltus (RTC) - entr. Gehrard Gessler (ALL)
  4. Emilien Clère - entr. François Toscano (FRA) -  à 1 t
  5. Oliver Vrchoticky (AUT) - entr. André Dippel (ALL) - à 3 t
  6. Edwin Smeulders - entr. Raymond Persijn (BEL) - à 5 t

La course : L'Autrichien Oliver Vrchoticky est vite à la lutte avec le Suisse Ramsauer pour prendre la position de tête …. Richard Faltus, le Tchèque,  s'est attaché à mettre rapidement derrière lui le Français  Emilien Clère, et va tenter un rapproché sur David Derepas, mais sans succès …

Trois concurrents se tiennent en un tour : Ramsauer, Drerepas et Faltus …

Volontaire, têtu, Jan Ramsauer conservera jusqu’ au bout son avantage, malgré la pression constante que lui fait subir notre champion national …

De son côté, Richard Faltus verrouille sa troisième place … Emilien Clère finit quatrième, à un tour de ce trio, Oliver Vrcoticky ayant depuis longtemps disparu des débats.

 

 

Finale 1-8 - sur 1 heure  - 21h

  1. Timo Scholz - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  2. Mario Vonhof - entr. Dieter Durst (ALL)
  3. Peter Jorg - entr. Robert Buchman (CH) - à 1 t
  4. Raymond Rol - entr. Bruno Walrave (P-B) - à 2 t
  5. Eric Schwarser - entr. Christian Dippel (ALL) - à 4 t
  6. Patrick Kops - entr. Jan Wilhem Fack (P-B) - à 5 t
  7. Reto Frey - entr. Félix Weis (CH) - à 5 t

Ab. Reinier Honig - entr. Sam Mooij (P-B) sur chute

 

La course : Dès le départ le Hollandais  Reinier Honig dynamite la course … Au terme d’une lutte sauvage, pendant laquelle trois coureurs luttent de front au virage, il s’empare du commandement …

Les favoris allemand Vonhof et Scholz mis à la raison, voilà le Suisse Peter Jorg qui rapplique au terme d’un déboulé tonitruant.

Peu après, l'Allemand Mario Vonhof attaque le coureur hollandais, Timo Ssholz campant un peu derrière en embuscade … Il pousse HONIG, vient à sa hauteur,  et entame un bras de fer qui durera quatre tours, pendant lesquels l'entraîneur Sam Mooij  se signale par des vagues dans chaque virage destinées visiblement à intimider son challenger allemande.

Pendant ce temps, Peter Jorg, au prix d'un long sprint, se rapproche du trio de tête. 

Ce pic d'intensité profite à Timo Scholz, qui passe Honig, qui semble accuser le coup, jusqu'à se faire dépasser par Peter Jorg au terme de l’échauffourée.

C'est maintenant au tour de son compatriote  Raymond Rol de revenir sur la tête de course, mais il butera vite sur le coureur suisse. Pendant ce temps, Timo Scholz a "fait le trou" , même si  Reinier Honig revient maintenant menacer ses trois prédécesseurs. 

Le volumineux Mario Vonhof défend désormais la seconde place, que lui dispute  rageusement  Peter Jorg. Derrière eux, Honig prépare visiblement une nouvelle attaque.

Le stayer au fil des tours monte de plus en plus haut aux balustrades, se rapproche quand, à quinze  minutes de l’arrivée le rouleau de la moto de Sam MOOIJ cogne un panneau de balustrade, Sam Mooij plonge brutalement vers le bas de piste , entraînant Reinier Honig avec lui, sur une trentaine de mètres, à plus de 70 à l’heure,  avant de percuter les balustrades des stands installés en bord de piste .  Le champion hollandais gît inanimé au sol, le corps meurtri, lardé d’innombrables échardes, la bouche et le nez ensanglantés ...

Les commissaires prennent alors , à dix minutes de la fin, d'arrêter la course sur les positions acquises .  Il va être évacué vers l'hôpital le plus proche pour y subir une opération.

On peut relever que si ces  mêmes commissaires avaient sorti le drapeau orange contre l'équipage hollandais dans la première partie de la course, ce drame aurait ainsi ét&  évité …

 

 

 

 

 

Patrick Police

Site STAYER FR

 



14/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres