STAYER FR PALMARES

STAYER FR PALMARES

CHAMPIONNAT D'EUROPE DE DEMI-FOND 2016

Championnat d'Europe 2016 - Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines

Mercredi 19 Octobre 2016. 

 

 

 

 Qualifications 1ère Manche -   14h :

  1. Patrick Kos - entr. Wilhem Fack (HOL) - les 30 kms en 28'27''
  2. Franz Schiewer - entr. Gerard Gessler (ALL)
  3. Peter Joerg - entr. Thomas Baur (SUI)
  4. Antoine Gaudillat - entr. Alain Gaudillat (FRA)
  5. Michael Alborn - entr. Dino Rey (SUI)
  6. Matts Gittings - Thomas Schumacher (G-B - ALL)
  7. Benoît Daeninck - André Deraet (FRA-BEL)

La course : Les manches qualificatives sont disputées en huis-closQualification sans histoire des favoris  et impressionnante démonstration du Hollandais Patrick Kos et de l'Allemand Franz Schiewer. Une sensation : la  non-qualification de l'ex-triple champion de France Benoît Daeninck.

  

Qualifications 2ème Manche - 14 h 45 : 

  1. Emilien Clère - François Toscano FRA) - les 30 kms en 28'04''
  2. Guiseppe Atzeni - entr. René Aebi  (SUI) 
  3. Stefan Schafer - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  4. Thomas Steger - entr. Thomas Ruder  (ALL)
  5. Manuel Cazzaro - entr. Christian Dagnoni  (ITA)
  6. Dex Groen - entr. Sam Mooij (HOL)  
  7. Jeroen Kaldenbach - entr. Patrick Besteman (HOL) 

La courseEmilien Clère enlève haut la main sa manche qualificative.  Parti en pole-position il saura la conserver  la course durant, suivi par  le Suisse Guiseppe Atzeni, l'Allemand Schafer qui, visiblement, cache son jeu,  et l'autre Allemand, Thomas Steger, qui camperont la course durant sur leurs positions. La victoire d'Emilien Clère est historique, dans la mesure où il s'agit de la première fois depuis Jean Raynal en 1960 qu'un stayer français remporte la manche qualificative d'un championnat international.

 

 

FINALE DES 9èmes à 14èmes - Mercredi 19 Octobre à 22 h 20

  1. Manuel Cazzaro - entr. Christian Dagnoni  (ITA) - les 30 kms en 28'39
  2. Jeroen Kaldenbach - entr. Patrick Besteman (HOL)
  3. Michael Alborn - entr. Dino Rey (SUI) - à 1 t
  4. Benoît Daeninck - André Deraet (FRA-BEL) - à 2 t
  5. Dex Groen - entr. Sam Mooij HOL) - à 4 t
  6. Matts Gittings - Thomas Schumacher (G-B - ALL) - à 6 t

 La course : L'Italien Cazzaro, auteur d'un départ fulgurant,  ne tolèrera dans son tour que le seul stayer suisse Michael Alborn,  lequel, spectaculaire et accrocheur en diable, restait  encore  en droit de croire en toutes ses chances, jusqu'à ce que le bris d'un sabot de la moto de son entraîneur Dino Rey l'obligea à un second départ. Une fois le changement de moto effectué, ils ne reverront plus l'homme de tête, dépassés même sur ces entrefaites par le  discret hollandais Kaldenbach.  L'Italien Cazzaro remporte donc haut la main cette finale des "9 à 14". Après la course, Benoît Daeninck anonce officiellement devant le public sa demande en mariage et son retrait des courses.

 

 

 

 

FINALE : départ donné à 23h 09'

  1. Stefan Schafer - entr. Peter Bauerlein (ALL)
  2. Franz Schiewer - entr. Gehrard Gessler (ALL)
  3. Guiseppe Atzeni  - entr. René Aebi - à 8 t (SUI)
  4. Peter Joerg - entr. Thomas Baur - à 10 t (SUI)
  5. Emilien Clère - entr. François Toscano - à 10 t (FRA)

Abandons : Patrick Kos -entr. Wilhem Fack (P-B) / Thomas Steger -entr. Thomas Ruder (ALL) / Antoine Gaudillat - entr. Alain Gaudillat (FRA)

La course : Antoine Gaudillat, premier de la file des coureurs sur la ligne de départ, prend le commandement, avant de très vite voir revenir sur lui les Allemands Schafer et Steger. Schafer, s'arrachant de sa troisième position sur la grille  de départ, apparaît tout à fait surpuissant, et ne tarde pas à  prendre un demi-tour. A distance, s'accrochent, son compatriote Steger,  et les deux coureurs français. Peu après, le Hollandais Patrick Kos  va s'engager dans une phase d'accélération impressionnante, débordant Antoine Gaudillat, puis Emilien Clère, avant de fondre litétralement sur  Steger, qui lui oppose une résistance désespérée. Mais pendant cette séquence son entraîneur va littéralement "oublier" son coureur, qui, écoeuré, abandonne la course sur le champ. Dès lors, un Stefan Schafer à l'abattage tout à fait impressionnant va tenir sa position de tête jusqu'à la fin de la course, suivi, à  un demi-tour, par son élégant compatriote, le stayer aux mains nues  Franz Schiewer. Bientôt, l'ex-champion d'Europe Guiseppe Atzeni est tout à fait débordé par le tandem allemand, et rend tour sur tour. Il devra lutter pour ne pas subir le rapproché de son compatriote Joerg et d'Emilien Clère. Sur ces entrefaites, Thomas Steger  quitte la piste, sa visible mission accomplie.  Quelques instants auparavant, Antoine Gaudillat avait mis la flèche, épuisé  jusqu'au malaise  Emilien Clère est à la lutte jusqu'au terme de la course avec Peter Joerg, avant de se faire dépasser à son tour par ce dernier. 

 

Ce championnat d'Europe de demi-fond, organisé sur notre sol pour la première fois depuis soixante-trois années,  restera donc historique pour le demi-fond français, à double titre avec cette  série qualificative remportée par Emilien Clère et une finale avec deux coureurs tricolores.

 

 

 



16/02/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres