STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNAT DE FRANCE 1902

Travail réalisé par Patrick Police site STAYER FR

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail

devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

Nota : vous pouvez retrouver les palmarès du demi-fond dans le livre "Le demi-fond, Histoire d'une spécialité du cyclisme " ... à part"" 

disponible aux Editions de Phénicie  http://www.leseditionsdephenicie.fr/fr  ou directement via le site !

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMIN-FOND PROFESSIONNELS

Dimanche 27 Juillet - Paris - vélodrome du Parc des Princes

 

 

Les championnats de France de demi-fond et de vitesse sont disputés dans le cadre de l'arrivée de la course Bordeaux-Paris

Mode d' entraînement : motocyclette et tandem à pétrole

  1. Emile Bouhours - entr. ... ? Devilly puis Maurice Fournier puis ... ? Devilly - les 100 km en 1 h 46'26"4/5
  2. Henri Contenet - entr. ... ? Anzani puis ... Darioli - à 4t
  3. Henri Cornet - entr. Auguste Fossier puis ... ? Laborde - à 9t
  4. Charles Brécy - entr. ... ... ? - à 30 t
  5. Eugène Bruni - entr. ... ? Louvet - à 36 t
  6. ... Darragon - entr. ... Prévôt - à x t

N.C : ... ? René- entr. ... ... ? ; ... ? Dubois- entr. ... ... ? ; ...?  Leplais - entr. ... ... ?

La course : La piste est balayée par un fort vent. Il est à noter que l'un des concurrents, Charles Brécy, a entraîné pendant la nuit dans la course Bordeaux-Paris. Le départ est donné à 16h32. Départ des coureurs coude-à-coude sur la ligne. Henri Cornet est parti en tête et il conservera sa position jusqu'au troisième kilomètre  où Bouhours lui ravit le commandement. Darragon lui roule seul sans entraîneur pendant un long moment. Bruni est victime d'un " chute sans gravité dans le grand virage. Il remonte en selle et reprend bien vite le sillage de son tandem. Les 20 km sont réalisés en 18'10"1/5. Soudain, Bouhours est victime d'un saut de chaîne, et perd deux tours sur l'incident, avant de déplorer la panne moto de son entraîneur Devilly. Au bout de quatre tours pendant lesquels il continue à rouler seul, il est pris par la moto de Maurice Fournier. Pendant ce temps, Cornet, à un rythme éperdu, refait son retard. D'autant plus que la moto de Fournier "n'avance" pas.

Au quarante-et-unième kilomètre, Cornet, puis Contenet passent Bouhours. 

Après les cinquante kilomètres c'est au tour des entraîneurs de  Cornet, puis de Contenet, d'être victimes d'incidents mécaniques.  A l'heure de course,  Contenet a accompli 56km 500. Dès lors, Bouhours, qui  a retrouvé le sillage de son entraîneur Devilly, refait son retard à pas de géant. Aux soixante-dix kilomètres, Bouours n'est plus qu'à deux tours de Contenet, Cornet ayant entretemps fléchi. Bouhours va passer en tête (les 80 km en 1h 23'46"2/5) pour ne plus être rejoint, d'autant plus que Contenet sera victime d'un nouvel incident de machine. Emile Bouhours, dont la remontée a été ardemment fêtée par les populaires, peut savourer pendant le tour d'honneur son quatrième titre de champion de France

 

Source : L'Auto, La Vie au Grand Air; Le Temps

 

Nota : vous pouvez retrouver les palmarès du demi-fond dans le livre "Le demi-fond, Histoire d'une spécialité du cyclisme " ... à part"" 

disponible aux Editions de Phénicie  http://www.leseditionsdephenicie.fr/fr  ou directement via le site !

 



27/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres