STAYER FR PALMARES

STAYER FR PALMARES

CHAMPIONNAT DE FRANCE 1926

 

 

 

 

 

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND 1926

Dix-neuf concurrents inscrits : cinq qualifiés d'office pour la finale par la commission sportive de l'U.V.F :

Georges Sérès (champion de France 1925),  Gustave Ganay, Georges Paillard, René Maronnier, Henri Bréau.

Mais devant le nombre d'inscrits, la commission de l'U.V.F. va désigner qualifiés d'office Jean Brunier,

Léon Parisot et Pierre Sergent. Deux conccurents restent donc à qualifier.

 L'épreuve éliminatoire devait se disputer le Jeudi 27 Mai à 16 h et qualifier deux coureurs.

EPREUVE ELIMINATOIRE   - Paris – vélodrome du Parc des Princes – Jeudi 27   Mai vers 16 h 30

1 - André Jubi

entr. Maurice Jubi (*)

les 100 km en 1h 21' 29 " 4/5

2 - Ernest Catudal

entr.  Georges Groslimond (CH)

à   1 tour  140 m

3 - Francois Passerieu

entr. Georges Passerieu

à   2 tours 500 m

4 - Sadi Leport

  entr. Maurice Jubi 

à   4 tours

N.C.  René Rousseau

entr. Joseph Paillard aîné

 abandon au 68ème kilomètre

Non-partants :  Henri Fossier, Lucien Duclair, Georges Maeder, Honoré Barthélemy, Gaston Veillet,

Emile Blondeau.  5 coureurs s’étant présentés sur 11 engagés, une seule série a été constituée .

 .

La course : Au départ dans l'ordre Rousseau, Sadi Leport, Jubi, Passerieu, Catudal.

Jubi s'empare très vite du commandement pour ne plus le céder, suivi par Catudal, couvert de pansements.

Sadi Leport tentera en vain de doubler François Passerieu au 32ème kilomètre.

Jubi double Catudal au soixante-dixième kilomètre. 75.550 kilomètres sont parcourus dans l'heure.

 

Les trois premiers classés sont finalement qualifiés pour la finale, compte tenu du fait que Brunier,

retenu par ailleurs par un engagement à Berlin, ne dispose pas d'entraîneur

(*) Pasquier Jeune selon l'Auto

 

FINALE - Paris – vélodrome du Parc des Princes - Dimanche 6 juin

1- Gustave Ganay

entr. Ernest Pasquier

les 100km en 1h17'10"4/5

2- André Jubi

entr. Maurice Jubi

à   4 tours 200 m

3- Ernest Catudal

entr. Georges Groslimond (CH)

à   5 tours 100 m

4- Léon Parisot

entr. Julien Requis

à   6 tours

5- Francois Passerieu

entr. Georges Passerieu

à   9 tours

6- René Maronnier

entr. Louis Caudrillier

à 12 tours

7- Pierre Sergent

entr.  Rody Lehmann (CH) (*)

à 16 tours

N.C. Henri Bréau

entr. Giorgio Colombatto

Abandon 42ème km

N.C. Georges Paillard

entr. Joseph Paillard

Abandon 67ème km

N.C. Georges Sérès

entr. Henri   Saugé

Abandon 98ème km

La course : A noter qu'Henri Bréau entend faire usage du démultilplicateur De Rossi avec lequel il a battu

peu de temps auparavant un record du monde sur l'autodrome de Montlhéry.

Pour la première fois, les courses au titre des sprinters et des stayers se déroulent au sein d'une même journée.

Le grand favori est Gustave Ganay, champion d'hiver, malchanceux de la dernière édition.

Son rival Grassin est  par ailleurs absent, en tournée aux Etats-Unis.

Le Parc des Princes est archi-plein (trente mille spectateurs) , affluence-record.

Les places au départ ont été attribuées le 2 Juin.

Les coureurs sont alignés en file indienne et prennent le sillage de leurs pacemakers  dans la ligne opposée,

inderdiction formelle étant faite de lutter de vitesse avant que cette opérations soit effectuée.

Dans l'ordre Sérès, Paillard, Maronnier, Catudal, Jubi, Passerieu, Sergent, Passerieu Breau et enfin Ganay.

Sérès est le plus rapide à la prise des entraîneurs part en tête devant Paillard, Maronnier, Catudal et Jubi.

Au neuvième km, Passerieu est le premier coureur doublé. Les dix kilomètres en 8 minutes.

Sérès, et Paillard qui le suit à vingt mètres, se détachent du lot des autres concurrents.

A partir du douzième kilomètre, Ganay se rapproche et double successivement Parisot, Catudal , Jubi et Sergent

qui - sauf Jubi - perdent un tour. Au vingtième km, Sérès précède toujours Paillard de dix mètres. Ganay,

Jubi, Bréau et Maronnier sont encore dans le tour.

Ganay et Bréau accélèrent et reviennent à 200 et 250 mètres du duo de tête, puis, au vingt-huitième km ,

ils dépassent Paillard et s’installent en deuxième et troisième positions, à 20 et 40 mètres de Sérès.

A l'approche du trentième kilomètre Ganay attaque Sérès. Il récidive peu après, mais l'entreîneur de Sérès le fait "voyager". Au bout de sa cinquième tentative, au trente-huitième km, Sérès s’effondre brusquement et Ganay

passe en tête facilement., Bréau doublant à son tour Sérès.  Dans la demi-heure, 39.070 kilomètres

ont été parcourus !

Au quarantième km, Ganay  mène devant Bréau à 60 mètres, Paillard à 300 mètres, Jubi à 500 mètres.

Au quarante-deuxième km, Bréau attaque Ganay mais la moto de son entraîneur a des ratés, tombe en panne.

Il accuse dix tours de retard quand il prend le sillage de l'entraîneur de secours, dont la moto tombera

peu après en panne. Dès lors, Bréau abandonne la course.

Ganay double Jubi et, à la mi-course, seul Paillard se maintient dans le même tour, cent mètres derrière lui.

Au cinquante-quatrième km, Paillard perd deux tours sur crevaison , puis abandonne (muscle claqué)

au soixante-septième km.

A partir de ce moment, Ganay est hors d’atteinte. En fin de course, il tentera de reprendre un tour supplémentaire

à Sérès qui lui oppose une résistance farouche et ne cèdera pas. Toutefois le cinquple champion de France

ne terminant pas la distance ne sera pas classé.

En endossant le maillot que lui remet Louis Breton, le Président de l'U.V.F. Ganay déclarera : " Il y a assez

longtemps que je l'attendais !" . Deux mois après, Gustave Ganay "le quatrième mousquetaire" (Linart, Sérès

et Grassin étant les trois autres)  trouvera la mort que cette même piste du Parc des Princes.

 

Nota :  Maurice Schilles a remporté le titre chez les sprinters en battant en deux manches et une belle sur

Lucien Michard.

 

(*) en remplacement de Léon Didier, souffrant et alité

 

 

 

 

 

Travail réalisé par François Bonnin et Patrick Police

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 



26/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres