STAYER FR PALMARES

STAYER FR PALMARES

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND PROFESSIONNELS 1910

Travail réalisé par Patrick Police site STAYER FR

 

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail

devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

Nota : vous pouvez retrouver les palmarès du demi-fond dans le livre "Le demi-fond, Histoire d'une spécialité du cyclisme " ... à part"" 

disponible aux Editions de Phénicie  http://www.leseditionsdephenicie.fr/fr  ou directement via le site !

 

 

Championnat de France – Dimanche 17 Juillet 1910

26ème championnat de France - (rouleau à 40 cm du plan tangent de la roue arrière)

 

 

Les intempéries ont empêché l’organisation de ce championnat en même temps que celui de la vitesse.

  1. Georges Parent (FRA) – entr. ..? Mangematin - les 100 km en 1h 25’39’’ 2/5
  2. Louis Darragon – entr. .. ? Kaeser (CH) – à 5t
  3. Maurice Bardonneau – entr. .. ? Naso – à 13t
  4. Daniel Lavalade – entr. .. ? Pasquier – à 17 t
  5. Jules Miquel – entr. .. ? .. ? – à 24 t

Abandon : Georges Sérès – entr. .. ? Caudrillier

La course : Parent part en tête et une lutte terrible s’engage immédiatement entre lui et Darragon.

Mais ce dernier ne passe pas, alors que tous les coureurs ont été doublés !

Les 10 km en 7’49’’3/5 : Darragon est à cent mètres de Parent et Sérès déjà à un tour.

Parent mène la course à un train démentiel (28’’ au tour) Darragon continue à lui donner la chasse jusqu’au vingtième kilomètre, brûlé en 15’12 ‘’3/5.

Progressivement, Parent conforte son avance. A la demi-heure 40km 200 ont été accomplis !

Plus loin nouveau changement de machine pour Darragon. 80km 300 ont été accomplis dans l’heure !

Il est bien le meilleur stayer français désormais et sa lutte homérique avec son rival Darragon peut ressembler à une passation de pouvoir.

Parent conclut sa course sans jamais faiblir.

Peu après Parent attaque Darragon et le double dans le petit virage sous un tonnerre d’applaudissements,

mais Darragon lutte et revient recoller à son rival, tente de le passer et échoue enfin …

Les 50 km en 37’8’’1/5. Parent prend le large désormais, et double son rival à nouveau au 55ème puis au 62ème kilomètre,

avant que suite à un changement de machine le Vichyssois perde un quatrième tour.

Darragon regagne peu à peu du terrain et talonne enfin Parent. Alors qu’il n’est plus au 25ème kilomètre qu’à cinquante mètres de Parent, ce dernier repart, et Darragon perd le contact dans le petit virage. Les 30 km en 22’33’’2/5 et tous les adversaires de Parent et Darragon à quatre tours et plus ! Peu après , Sérès est victime d'une panne moto de son entraîneur. 

Georges Parent, tête de turc du journal l'Auto, qui aime à minimiser sa valeur et à la mettre en concurrence permanente avec d'autres stayers de moindre valeur, accusé d'indolence, l'ennemi juré de Louis Darragon confirme son statut de meilleur stayer français, avant de confirmer bientôt son hégémonie mondiale.

 

Source : l'Auto

 

 



07/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres