STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND PROFESSIONNELS 1938

Travail réalisé par Patrick Police - STAYER FR

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

CHAMPIONNAT   DE FRANCE DE DEMI-FOND 1938

 Paris - vélodrome du Parc des Princes

FINALE  - Dimanche .. Juillet 

 

 

  1. Henri Lemoine  -  entr.  Maurice Ville -  les 100 kms en 1 h 19'
  2. Georges Paillard - entr. Pierre Deliège -  à 15 m
  3. Charles Lacquehay - entr. Marcel Besson  - à 150 m
  4. Georges  Wambst - entr. ... Lallier  - à 180 m
  5. Ernest Terreau entr. ... Groslimond (CH) - à 300 m
  6. Auguste Wambst - entr. Maurice Guérin - à 400 m  

La course :  Ordre de départ : Henri Lemoine/ Charles Lacquehay / Georges Wambst / Ernest Terreau / Georges Paillard / Auguste Wambst. Le temps est menaçant, quelques gouttes de pluie tombent. Le départ se fait au sprint, et ce n'est qu'au cinquième kilomètre que Lacquehay vient attaquer Lemoine.

Au dix-septième kilomètre, Georges Wambst et Terreau passent Lacquehay. Auguste Wambst, sur un sprint, vient se replacer derrière son frère. Au 35ème kilomètre, Georges Wambst, malgré le train sévère, attaque, mais est repoussé par un Lemoine imperturbable. Terreau, puis Auguste Wambst, puis enfin Paillard au quarantième kilomètre se replacent derrière l'homme de tête, suivis deux kilomètres plus loin par Lacquehay à l'affût. 

Au 50ème kilomètre , Terreau joue son va-tout, monte jusqu'au pédalier de  Lemoine, qui écoeure  par  sa résistance son assaillant, qui recule jusqu'en fin de peloton. Au 72ème kilomètre, Georges Pailllard ravit la seconde position à Auguste Wambst.

A 5 tours de  la fin, Paillard fond sur Lemoine, dont l'avance se réduit. A deux tours "Le Lion" est à vingt mètres de "L'homme aux petits pois". Mais l'équipage Lemoine / Ville, intraitable,, résiste jusqu'au bout sous les clameurs d'une foule chavirée.

Pour Henri Lemoine, obligé de s'exiler en Allemagne suite à sa mise à l'écart par la toute-puissante direction de l'Auto, c'est  une énorme satisfaction, et un formidable pied-de-nez à ses tourmenteurs.

Source  : Cyclosport

 


 

 



14/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres