STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND PROFESSIONNELS 1963

 

Travail réalisé par François Bonnin

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

 

 

 

 

CHAMPIONNATS DE FRANCE DE DEMI-FOND Professionnels 1963 

Paris  - vélodrome du Parc des Princes  - Dimanche 9 Juin

 

 

Journée tricolore : Réunion des Championnats de France  Vitesse, Poursuite,  Demi-Fond professionnels et  Demi-Fond amateurs

Au cours de cette réunion , s’est disputée la grande finale de la « Médaille » des jeunes sprinters 

                                         

  DEMI-FOND Professionnels  1 Heure

1- Robert Varnajo  - g.s. Saint-Raphaël Gitane - entr.  Hugo Lorenzetti -  77, 087 km en 1 h

2- Roger Hassenforder - g.s. Saint Raphael Gitane - entr. Alexis Blanc-Garin - à  1 tour et 200 m 

3- André Retrain - g.s. Pelforth Sauvage Lejeune - entr. Félicien Van Ingelghem (BEL) - à  4 tours et 350 m

N.C. Jean Raynal  - g.s. Saint Raphaël Gitane - entr. Auguste Meuleman (BEL) -  Abandon  55'

N.P.  Robert Giscos  - g.s. Peugeot BP Englebert  - entr. Auguste Wambst -  Abandon  40'

La course : Cinq concurrents engagés . Raynal, qui a tiré le numéro 1,  impulse un train rapide et conserve la tête pendant plus de 50' malgré les multiples

attaques que lui livre Varnajo .

Après la demi-heure, seuls Raynal, Varnajo et Hassenforder  restent dans le même tour, tandis que Retrain est doublé plusieurs fois et que R. Giscos,

après avoir longtemps défendu ses chances, est contraint à l’abandon , handicapé  par des contusions consécutives à un accident de la route.

Alors que se poursuit le duel singulier opposant Raynal et Varnajo, Hassenforder accélère brusquement depuis la troisième position; à la quarante-cinquième minute;  il passe Varnajo, mais se heurte à la résistance de Raynal et décolle. A sept minutes de la fin, Raynal finit par céder à un nouvel assaut de Varnajo : il  décolle à son tour et abandonne peu après, en proie à une sévère défaillance. Victime d'une chute il est transporté à l'infirmerie du vélodrome. Dès lors, Varnajo  s’installe définitivement  à la première place.

Après la course, Robert  Varnajo déclarera :  "Ce titre me fait davantage plaisir que le premier. Mais quelle course ! Je ne m'attendais pas à une telle résistance de la part de Raynal."

Sources  : Programme officiel de la réunion (Présentation et liste des engagés et des entraineurs du championnat Pro);  L'Equipe, édition du Lundi 10 Juin 1963; L’Aurore (article Jean Leulliot), édition du Lundi 10 Juin 1963; documentation Jean Raynal.      

 

 



17/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres