STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND PROFESSIONNELS 1967

Travail réalisé par François Bonnin

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

Dimanche 23 Juillet 1967 (Pro.)

 Paris - Parc des Princes   

 

Sept concurrents engagés. Jean Raynal, Daniel Salmon, Michel Scob, Antège Godelle, Jacques Marcellan et Alain Besson. 

Alain Le Grevès a déclaré forfait, ayant été très éprouvé par le décès de son ami Tom Simpson. 

Alain Besson, qui a disputé un mois auparavant le championnat amateur n'est pas mentionné dans le classement, et son éventuel abandon n'est pas plus  précisé.                                                                                                       

Finale directe disputées sur 1 Heure  

Les   deux championnats (vitesse, marquée par la rentrée de Michel Rousseau, et  demi-fond) se disputent en prologue de l'arrivée du Tour de France.

Il s'agit de la dernière réunion sur le vélodrome du Parc des Princes. Dès . Dès la fermeture des portes, ce dimanche, la piste rose, qui existait dans sa version actuelle depuis 1932, est livrée aux marteaux piqueurs, sous le regard attristé de Michel Rousseau, revêtu de son maillot tricolore de  la vitesse, conquis le matin même.  

C'est le premier acte des travaux de démolition qui s'achèveront en 1970, pour faire place à  l'édification de l'actuel Parc inauguré en 1972, désormais sans piste cycliste. Pour la dernière saison du Parc des Princes, Paris a donc accueilli en un mois les stayers amateurs et professionnels.  

  1. Jean Raynal (g.s  Bic) - entr Norbert Koch (P-B)  - 77, 087 km dans l'heure
  2. Daniel Salmon (g.s Kamomé Dilecta Wolber) - entr. Roger Plaisance - à 9 t
  3. Antège Godelle ( Individuel) - entr. Alexis Blanc-Garin - à 13 t
  4. Michel Scob (Individuel) - entr. Auguste Meuleman (BEL) - à 13 t et 400m
  5. Jacques Marcellan (Individuel) - entr. ... Longue - à  25 t

 N.C : Alain Besson (Individuel) - entr. Adolphe  LAVAL (Ab. ?)

 N.P : Alain Le Grevès (g.s Kamomé Dilecta Wolber) - entr. Hugo Lorenzetti - Forfait

 

La course : Au bout de dix minutes de course, Raynal commence à doubler tous ses adversaires, et  à partir de ce moment, il n'y a pratiquement plus d’opposition. Mais la performance de  Jean Raynal, à plus de soixante-dix-sept kilomètres dans l'heure, fut saluée par une ovation des trente mille spectateurs.

Passant aux trente kilomètres à la moyenne de 75,146 km, il accéléra pour couvrir les soixante kilomètres en 47'10" (moyenne : 76,325 km/h), avant de laisser son excellent entraîneur, le Néerlandais Koch , boucler les sept derniers tours de piste  en dix-neuf secondes, soit une moyenne de 86,126 km,  afin de marquer lui aussi cette dernière   réunion .

Trente mille spectateurs debout saluent  sa performance en lui réservant une ovation. 

Sources :   Le Parisien Libéré, édition du vendredi 21 Juillet 1967 (présentation et liste des entraineurs),  édition du lundi  24 Juillet 1967 (anecdote M.   Rousseau avec photo)  L' Equipe, édition du lundi 24 Juillet 1967 (faits de course et   classements)            

 

 



16/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres