STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNAT DE FRANCE PROFESSIONNELS 1901

Travail réalisé par François Bonnin

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE AVEC ENTRAINEURS A BICYCLETTE (bicyclettes simples)

Paris - vélodrome du Parc des Princes - Dimanche 12 Octobre

 

 

  1. Paul Bourotte - entr. ... Gougoltz, ... Prévot; ... Vanoni; ... Legrain - les 100km en 2h 31'12"
  2. ... Jue - entr. ... ... ?
  3. ... Bruni - entr. ... ... ?
  4. Georges Lorgeou - entr. Basile De Guichard; ... De Baeder; ... Chapperon; ... Eymann; ... Servagnet; ... Creplet; ... Trousselier; ... Trente.
  5. Paul Ruinart - entr. ... ... ?
  6. Honoré Fossier - entr. ... ... ?
  7. Charles Brécy - entr. ... ... ?
  8. ... Aucouturier - entr. ... Fischer
  9. ... Bonnevie - entr. ... ... ?

N.C. : Henri Contenet -entr. Tom Linton (G-B), ... Simar entr. ..?  Grosjean); ..? Serbruyns (ab. vers le trentième kilomètre); ..? Lefleu; A.. Fossier (ab. vers le quarantième kilomètre); ..? Daumain

N.P. : ..? Trousselier; ..? Meheut.

La course : Le départ est donné à 13 h 10, et Bonnevie part en tête. Le train est lent jusqu'à l'entrée en fonction de Gougoltz, et les dix kilomètres sont accomplis en 15'38". Lorgeou est en tête aux vingt kilomètres.

Au quarante-et-unième tour, A. Fossier fait un chute assez sérieuse, mais recolle courageusement au peloton sous les acclamations du public, avant d'abandonner un peu plus tard à cause de ses blessures.

 Les 30kms en 46'18"2/5. Lefleu et Bonnevie comptent un tour de retard. A l'heure, pendant laquelle 39.050 kilomètres ont été accomplis, c'est Aucouturier qui mène le train. Vers le cinquantième kilomètre, Contenet est victime d'une crevaison, qu'il cache habilement  avant de changer de machine et de revenir au plus vite sur le peloton avec l'aide Tom Linton.

Bourotte assure le commandement au cinquantième kilomètre, couru en 1h 15'55" 3/5. Au 94ème tour, à la faveur du changement de machine de Contenet, le peloton prend  un demi-tour à celui-ci, qui doit dès lors s'employer pour recoller. La ronde est monotone et seul Aucouturier tente l'échappée. 78.980 km dans les deux heures, les  90 km en 2h 16'4"3/5.   six tours de la fin, le train s'accélère et Bonnevie est laché.  A l'avant-dernier tour, Bourotte et Lorgeou sont en tête, et à la cloche Bourotte accélère , aspiré par ses entraîneurs Prévot, Vanoni et Legrain, tandis que Brécy est victime d'une crevaison. Cinquante hommes sont sur la piste, lancés dans une  furieuse mêlée, a cours de laquelle Lorgeou est proprement "balancé", mais Bourotte conserve trois longueurs d'avance jusqu'à la ligne sur Jue qui conserve quant à lui deux longueurs d'avance sur ses adversaires. 

A l'occasion de cette épreuve, tous les records du Monde avec entraîneurs à bicyclette ont été battus. Toutefois, la formule ne satisfait personne, coureurs - pour lesquels il est impossible de faire une différence - et observateurs, ces derniers espèrent une règlementation des engins d'entraînement pour résoudre le problème.

Source : LVGA  163 27 Oct. 1901; L'Auto.

 



13/11/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres