STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

CHAMPIONNAT DE FRANCE PROFESSIONNELS 1957

Travail réalisé par François Bonnin

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DEMI-FOND Professionnels  1957

               

FINALE DIRECTE  - 1 Heure - Paris – vélodrome du Parc des Princes – Dimanche 19 Mai (Journée tricolore)

 

1- Roger Godeau - (maillot or, ceinture bleue et rouge) - Cycles C.N.C- entr. Adolphe Laval  - 76,920 km  dans l’heure

2- Bernard Bouvard - (mailot blanc, écharpe tricolore) - Alcyon-Dunlop – entr. Auguste Meuleman - à 225 m

3- André Boher -(maillot rouge ) -  Cycles C.N.C - entr. Léon Vanderstuyft (BEL) - à  2 tours

4- Georges Lavalade - (maillot bleu cerclé blanc) - Individuel - entr. Daniel Lavalade - à  3 tours

5- Raymond Goussot - (maillot blanc, ceinture noire) - Individuel - entr. Félicien Van Ingelghem (BEL) - à  6 tours

6- Henri Sitek - (maillot blanc, ceinture orange et verte) - Mercier Bp Hutchinson - entr. Auguste Wambst – à ..t

7- Henri Lemoine – (mailot blanc à pois rouges) - Individuel - entr. Maurice Jubi - à .. t

8- Guy Solente - (maillot blanc ceinture verte) - Individuel - entr. Hugo Lorenzetti - à ..t

La course : Huit concurrents engagés.

Le départ est tiré  selon l'ordre suivant : Lemoine, Goussot, Boher, Solente , Lavalade, Godeau et Sitek.

Bouvard remonte et s'empare de la première place, suivi de Lavalade. Après 4 minutes, Lemoine,  Sitek et Solente sont déjà doublés.

Bouvard mène pendant un peu plus d'un quart d'heure,mais sur la première attaque de Godeau , il décolle.

Godeau passe en première position (17'), précédant Lavalade, Boher et  Bouvard.

Par la suite, seul Bouvard, le champion d'hiver, revenu en deuxième position, parvint à terminer dans le même tour que Godeau.

Mais il échoua à attaquer le leader, qui, n'ayant eu qu'à accélérer pour prendre la tête, récidivait  lorsque son adversaire se rapprochait,

notamment à la quarante-troisième minute.

Boher et Lavalade, qui  alternèrent à la seconde place pendant une bonne partie de la course avant le retour de Bouvard, manquèrent de "punch" pour attaquer avec conviction.     

Source : Programme de la réunion                        

 



09/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres