STAYER-FR PALMARES

STAYER-FR PALMARES

LE CHAMPIONNAT DU MONDE DE DEMI-FOND AMATEURS 1893 - ETUDE DE FRANCOIS BONNIN

Travail réalisé par François Bonnin

 

Toute reproduction – partielle ou non – de ce travail

devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de STAYER FR

 

Nota : vous pouvez retrouver les palmarès du demi-fond dans le livre "Le demi-fond, Histoire d'une spécialité du cyclisme " ... à part"" 

disponible aux Editions de Phénicie  http://www.leseditionsdephenicie.fr/fr  ou directement via le site !

 

CHAMPIONNAT DU MONDE AMATEURS DE DEMI-FOND L’édition inaugurale : 1893

 

Avec la création de la première fédération internationale officielle du sport cycliste, l’I.C.A (International Cycling Association) lors du « Stanley show », réunie le 23 novembre 1892 au Royal Agricultural Hall de Londres (1), a été décidée la création des championnats du monde cyclistes amateurs sur 1 mile, 10 kilomètres et 100 kilomètres avec entraîneurs.

Ceux-ci ont été attribué à la ville de Chicago dans le cadre de l’Exposition Internationale Colombienne (World’s Columbian Exposition) célébrant le 400ème anniversaire de la découverte de l’Amérique du 1er mai au 30 septembre 1893. Pour cette occasion a été édifié le stade de l’Association Athlétique du Monde (2) (3) dotée d’une piste cycliste développant 536,33 mètres soit 3 tours de piste au mile (4), construite en marne, roche sédimentaire argileuse contenant  du calcaire (5).

Le meeting cycliste de l’exposition s’est déroulé du 7 au 12 août 1893 avec pas moins de 47 épreuves incluant les trois championnats du monde.

Les deux  épreuves de sprint et demi-distance (1 mile et 10 kilomètres) consacrèrent l’as américain August Arthur Zimmerman, premier champion du monde de vitesse de l’histoire.

Le championnat des 100 kilomètres avec entraineurs humains à bicyclettes qui restera pour la postérité la première ligne du championnat du monde amateurs de demi-fond était la huitième et ultime épreuve inscrite au programme de la journée de clôture, le samedi 12 août.

Huit mille spectateurs étaient présents, assistance record pour cette sixième journée, dont cinq mille  ont suivi jusqu’à la fin la course des 100 kilomètres.

 

CHAMPIONNAT INTERNATIONAL 100 KILOMETRES avec entraîneurs cyclistes

Chicago (World’s Athletic Association Velodrome) samedi 12 août 1893

100 kilometers (62 miles 739 feet) International Championship with cyclist pacemakers

1- Laurens Smits Meintjes

AFRIQUE DU SUD (Wanderers Amateurs CC Johannesburg)

100 km en 2h 46'12"3/5

2- Emil Ulbrecht

ETATS-UNIS (Chicago Cycling Club))

                  2h 55'31"2/5

N.C.- Conn Baker

ETATS-UNIS (Columbus))

Arrêt 37 miles

N.C.- William Hyslop

CANADA (Toronto Bicycle Club)

Arrêt 16 miles

N.C.- Jacob W Linneman

ETATS-UNIS (Press Cycling Club Buffalo)

Arrêt 16 miles

N.C.- Frank Waller

ETATS-UNIS (Chicago Cycling Club))

Arrêt 5 miles

N.C.- L. D Munger

ETATS-UNIS (Chicago Cycling Club)

Arrêt 5 miles

N.C.- M. Dirnberger

ETATS-UNIS (Buffalo)

 

N.C.- C. Nisewonger

ETATS-UNIS (Oram, OR)

 

N.C.- J.P Clark

ETATS-UNIS (Boston)

 

N.C.- A.E Faell

ETATS-UNIS (Columbus))

 

Service commun d’entraîneurs (bicyclettes) : Frederick J. Osmond (Angleterre NCU) ; August .A Zimmerman (USA New-York) ; H.C Tyler (USA Springfield) ; George F. Taylor (USA Waltham, Mass.); F. White (USA New-York); Hoyland Smith (USA New-York); C. V Dasey (USA Chicago); William A. Rhodes (USA Chicago);  F.H Tuttle (USA Syracuse, NY); G.L Gary (USA Boston); John S. Johnson (USA Minneapolis, MIN.); John P. Bliss (USA Chicago); C.T Knisely (USA Chicago); Roy Keator (USA Chicago); E. Mecune (USA Chicago); E.L Blauvelt (USA Chicago); J.P Bryne (USA Chicago); Fred Nessel (USA Chicago); H.A Githens (USA Chicago); Paul Grosch (Passaic, NJ.); W. A Thompson (USA); W.H Mullikin (USA). Les entraîneurs se relaient tous les 3 ou 6 tours (1 ou 2 miles).

La course : Onze concurrents prennent le départ de cette épreuve, assistés de 22 entraîneurs parmi les coureurs de vitesse les plus rapides lors des compétitions des jours précédents.

F.J Osmond effectue le premier mile comme entraîneur. C’est la première apparition du champion d’Angleterre sur la piste depuis le début du meeting et il reçoit une ovation de la part des 5 000 spectateurs.

Les onze coureurs se placent dans sa roue et Osmond emmène le lot à vive allure.

Au second mile, Zimmerman entraîne la course et met en valeur ses qualités de coureur le plus rapide du monde.

Linneman prend la tête de la ronde et impose un train élevé. Dès les premiers tours Faell, Clark, Nisewonger et Dirnberger abandonnent.

Au quinzième tour, deux des favoris, Munger et Frank Waller sont décrochés du lot et regagnent à leur tour le quartier.

De sorte qu’après cinq  miles, il ne reste plus que cinq  coureurs en piste.

Linneman garde le commandement jusqu’aux  dix miles, mais au trente-septième tour, il dérape et chute.

Il se trouve rejeté à un demi-tour, puis, ayant du changer de machine, il est doublé par ses adversaires.

Malgré le renfort d’un entraîneur, Linneman ne peut refaire son retard et il abandonne au bout de seize miles en même temps que le Canadien Hyslop.

Meintjes mène à présent la course, suivi roue dans roue par Baker et Ulbrecht.

Au 30ème mile, Osmond revient entraîner, relayé ensuite par Bryne, Blauvelt, Githens et Grosch.

Tous assurent un rythme très rapide à la demande de Meintjes et roulent chacun 1 ou 2 miles.

Baker à son tour est distancé et il renonce après 37 miles, laissant seuls aux prises Meintjes et Ulbrecht.

Au 42ème mile, Ulbrecht faiblit et perd du terrain sur Meintjes.

Le champion Sud-Africain est dès lors seul en tête et il ne sera plus inquiété. Au 46ème mile, il double son adversaire de Chicago et lui prend un second tour au 49ème mile. Meintjes continue d’activer les entraîneurs successifs.

Au 60ème mile, E.L Blauvelt vient assurer le dernier entraînement. Meintjes possède alors sept minutes d’avance sur le meilleur temps de passage prévu pour la distance.

Dans le dernier tour, Meintjes produit un superbe effort ; il dépasse l’entraîneur et termine quatre mètres devant celui-ci, avec sept tours d’avance sur Ulbrecht, ayant battu tous les records d’Amérique à partir des 25 miles.

La foule envahit la piste pour escorter le champion du monde vers son quartier et de ce fait, Ulbrecht a des difficultés pour achever la distance.

La course a pris fin à 19h 15.

 

 

 

 

 

 

CHAMPIONNAT DU MONDE AMATEURS DE DEMI-FOND L’édition inaugurale : Chicago 1893

 

TEMPS DE PASSAGES (1 mile = 1,60934 km = 1,76 yard ; 1 yard = 0,9144 mètres = 3 feet ; 1 foot = 0,3048 mètre  = 12 inches ;  1 inch  = 0,0254 mètre)

Distance (mile)

Distance (km)

  Temps

Leader

Distance (mile)

Distance (km)

  Temps

Leader

01 mile

01,609 km

     02'37"2/5

Linneman

32 miles

51,499 km

1h 23'14"

Meintjes

02 miles

03,219 km

     05'06"

Linneman

33 miles

53,108 km

1h 25'50"

Meintjes

03 miles

04,828 km

     07'40"2/5

Linneman

34 miles

54,717 km

1h 28'26"

Meintjes

04 miles

06,437 km

     10'14"4/5

Linneman

35 miles

56,327 km

1h 31'02"

Meintjes

05 miles

08,047 km

     12'46"

Linneman

36 miles

57,936 km

1h 33'38"

Meintjes

06 miles

09,656 km

     15'15"

Linneman

37 miles

59,545 km

1h 36'14"

Meintjes

07 miles

11,265 km

     17'43"3/5

Linneman

38 miles

61,155 km

1h 38'53"

Meintjes

08 miles

12,875 km

     20'24"

Linneman

39 miles

62,764 km

1h 41'32"2/5

Meintjes

09 miles

14,484 km

     22'52"

Linneman

40 miles

64,374 km

1h 44'11"

Meintjes

10 miles

16,093 km

     25'32"

Linneman

41 miles

65,983 km

1h 46'58"

Meintjes

11 miles

17,702 km

     27'55"

Meintjes

42 miles

67,592 km

1h 49'37"

Meintjes

12 miles

19,316 km

     30'29"

Meintjes

43 miles

69,201 km

1h 52'11"

Meintjes

13 miles

20,921 km

     32'57"

Meintjes

44 miles

70,811 km

1h 54'59"

Meintjes

14 miles

22,531 km

     35'41"2/5

Meintjes

45 miles

72,420 km

1h 57'33"

Meintjes

15 miles

24,140 km

     38'05"

Meintjes

45miles1530yds

73,819 km

2h 00'00"

Meintjes

16 miles

25,749 km

     40'37"

Meintjes

46 miles

74,030 km

2h 00'20"

Meintjes

17 miles

27,359 km

     43'10"

Meintjes

47 miles

75,639 km

2h 02'59"

Meintjes

18 miles

28,968 km

     45'52"

Meintjes

48 miles

77,248 km

2h 05'35"

Meintjes

19 miles

30,577 km

     48'31"

Meintjes

49 miles

78,858 km

2h 08'14"

Meintjes

20 miles

32,187 km

     51'18"

Meintjes

50 miles

80,467 km

2h 11'06"

Meintjes

21 miles

33,296 km

     53'58"

Meintjes

51 miles

82,076 km

2h 13'51"

Meintjes

22 miles

35,405 km

     56'37"

Meintjes

52 miles

83,686 km

2h 16'37"

Meintjes

23 miles

37,014 km

     59'18"

Meintjes

53 miles

85,295 km

2h 19'21"

Meintjes

23miles473yds

37,447 km

1h 00'00''

Meintjes

54 miles

86,904 km

2h 22'07"

Meintjes

24 miles

38,624 km

1h 01'59"

Meintjes

55 miles

88,514 km

2h 24'59"

Meintjes

25 miles

40,233 km

1h 04'39"

Meintjes

56 miles

90,123 km

2h 27'51"

Meintjes

26 miles

41,843 km

1h 07'24"

Meintjes

57 miles

91,732 km

2h30'50"

Meintjes

27 miles

43,452 km

1h 09'58"

Meintjes

58 miles

93,342 km

2h 33'30"

Meintjes

28 miles

45,061 km

1h 12'28"

Meintjes

59 miles

94,951 km

2h 36'47"

Meintjes

29 miles

46,671 km

1h 15'04"

Meintjes

60 miles

96,560 km

2h 39'47"

Meintjes

30 miles

48,280 km

1h 17'56"

Meintjes

61 miles

98,170 km

2h 43'00"

Meintjes

31 miles

49,889 km

1h 20'37"

Meintjes

62 miles

99,779 km

2h 45'53"

Meintjes

       

62,137 miles

100 km

2h 46'12"3/5

Meintjes

NOTES : (1) les associations nationales représentées au congrès constitutif de l’ICA étaient la National Cyclist’s Union (Angleterre), la Scottish Cyclist’s Union (Ecosse), l’Unione Velocipedistica Italiana (Italie), le Dansk Bicycle Club (Danemark), l’Union Vélocipédique Belge (Belgique), la League of American Wheelmen (Etats-Unis) , l’Irish Cyclist’s Association (Irlande), le Deutsch Rad Fahrer Bund (Allemagne) l’Algemeine Nederlandsche Wielrigdersbud (Pays-Bas) et pour la France, l’Union Vélocipédique de France et l’Union des Sociétés Françaises des Sports Athlétiques.

(2) Le futur vélodrome a donné lieu dans le VELOCE-SPORT (1892) à une description détaillée du projet pour le «Worlds Athlétic Association Grounds », devant être érigé dans le Windsor Park sur la ligne de chemin de fer de l’Illinois central (ligne suburbaine sud de Chicago)  

(3) L’ouvrage VELO-Records (1992) dénomme le vélodrome « Base-Ball Track Club » ; effectivement, sur le plan publié par le VELOCE-SPORT (1892) figure bien un terrain de base-ball.

(4) Et non 804.50 mètres (2 tours au mile) distance mentionnée par erreur sur certaines sources (dont le VELOCE-SPORT)

(5) Selon VELO-Records

Sources de cette recherche : « LE VELOCE SPORT » N° 383 (15/09/1892 pp 832-834) N° 404 (01/12/1892 pp 1093-1094) N° 405 (08/12/1892 pp 1122 et 1124), « Courrier d’Amérique » in LA BICYCLETTE : II,71 (15/09/1893) ; « THE CHICAGO TRIBUNE » (quotidien fondé en 1847)

VELO-Records (Harry Vanden Bremt , René Jacobs et coll.) Edition hors-série de l’annuaire VELO (1956-2018) publiée en 1992, traitant en principal de l’historique des records du monde et donnant la liste de 130 vélodromes du passé et du présent à travers le monde accompagnée pour chacun d’une notice historique et technique.

BASES DOCUMENTAIRES : Bibliothèque Nationale (Revues cyclistes LE VELOCE-SPORT et LA BICYCLETTE) ; The Chicago Historical Society (Collection : THE CHICAGO TRIBUNE) Fond personnel FB (VELO-Records)

Remerciements à Mrs Emily Clark (assistant-librarian Chicago Historical Society) pour les recherches locales et les documents communiqués extraits de la collection du CHICAGO TRIBUNE (correspondance du 18/08/1989) ,

 

 

 



19/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres